Journée d’étude : “Lectures féministes plurielles. Hommage à Fatema Mernissi” — Centre Pouchet CNRS Paris, 9h-19h, 04/12/2018

Une journée d’étude en hommage à la sociologue féministe marocaine Fatema Mernissi qui aura lieu le mardi 4 décembre 2018 au Centre Pouchet CNRS  en salle de conférences, de 9h à 19 h, entrée libre

Lectures féministes plurielles. Hommage à Fatema Mernissi

Date :  4 décembre 2018

Lieu : Centre Pouchet CNRS Paris, salle de conférences
59-61 Rue Pouchet, 75017 Paris

Présentation

Cette troisième édition des Journées Féministes Maghrébines Fatema Mernissi (JFM), en hommage à la sociologue marocaine, grande figure du féminisme au Maghreb, née à Fès en 1940, décédée à Rabat le 30 novembre 2015, fait suite à celles organisées à Tunis en mai 2016 et novembre 2017 à l’initiative d’un collectif de féministes maghrébines. Fatema Mernissi a enrichi la pensée féministe maghrébine dans les années 1980-90 en abordant des sujet avant-gardistes comme femmes, sexualité et pouvoir en Islam. Son action sur le terrain contribua à jeter des passerelles entre l’université et le mouvement féministe et encouragea les femmes à sortir de l’invisibilité, à travers l’écriture notamment. Témoin privilégié de la montée des mouvements de femmes au Maghreb et dans le monde arabe, elle joua un rôle fédérateur. Les multiples aspects de son apport à la pensée et à l’action féministe seront débattus et mis en perspective avec la nouvelle donne du féminisme au Maghreb.

Programme

Accueil des participant.e.s  [9h-9h15] 

Introduction à la journée par Fatiha Talahite, économiste, GTM-Cresppa/CNRS et Rachida Ennaifer,juriste et journaliste, Tunis [9h15-9h30]

Première session Fatema Mernissi, sociologue féministe [9h30-11h] 

présidente Fouzia Benyoub,journaliste, Maroc

discutante Aurélie Damamme, sociologue, GTM-Cresppa/Université Paris 8

intervenantes :

Meriem Yafout,  sociologue, IEPHI/Lausanne, Maroc, Mernissi, la sociologue des regards contrastés

Raja Rhouni, Cultural Studies, Université Chouaib Doukkali, El Jadida, Maroc, Fatema et le démon du silence

Meriem Rodary, sociologue, Cramif/Université Paris 8, Le travail des femmes pauvres dans l’œuvre de Fatema Mernissi : Paysannes, ouvrières, artisanes et autres femmes laborieuses des classes populaires 

Deuxième session Le pouvoir, le politique, les femmes [11h-12h30]

présidente:Rachida Ennaifer, juriste et journaliste, Tunis

discutanteKarima Ramdani, politologue,GTM-Cresppa/Université Paris 8

intervenantes :

Azadeh Kian, sociologue, Cedref/Université Paris Diderot, Fatima Mernissi et la question de l’autorité des femmes en islam

Emna Benmiled, enseignante études de genre, Tunis, Pourquoi “Femmes chefs d’État en islam” de Fatema Mernissi est-il un livre qui possède une vraie fécondité heuristique ?

Nacira Guénif Souilamas, Sociologue anthropologue, Experice/Université Paris 8, Rencontres virtuelles avec Fatema Mernissi sur la toile, distorsions, appropriations et puissance politique

Repas [12h30-13h30]

Troisième session Sortir de l’invisibilité  [13h30-16h]

présidente: Fatiha Talahite, économiste, GTM-Cresppa/CNRS

discutante Jules Falquet, sociologue, Cedref/Université Paris Diderot

intervenantes :

Amel Ben Aba, enseignante et journaliste, Tunis, Parcours d’une passionaria féministe libératrice de l’expression de femmes maghrébines

Rachida Ennaifer, juriste et journaliste, Tunis, Féminisme et transmission au Maghreb

Malika Hamidi, sociologue, Cadis/EHESS, Paris, Islam et féminisme : Fatema Mernissi, pionnière à son insu..

Pause-café [16h-16h15]

Projection de 2 films sur le combat pour l’égalité dans l’héritage en Tunisie, présentés par Emna Ben Miled, enseignante, études de genre, Tunis [16h15-17h]

Table-ronde sur « le droit des femmes à l’héritage au Maghreb » [17h-19h]

Modératrice : Rachida Ennaifer,juriste et journaliste, Tunis

Avec la participation de Sihem Benchekroune, médecin psychothérapeute, auteure, Maroc ;  Emna Benmiled, enseignante, études de genre, Tunis ; Fatiha Talahite, économiste, GTM-Cresppa /CNRS ;Merieme Yafout, sociologue, IEPHI/Lausanne, Maroc.


Vous aimerez aussi...