Parution : BARB Amandine et LACORNE Denis (dir.), Les politiques du blasphème, Karthala, nov. 2018

« Se taire ou blasphémer ? », tel est l’enjeu central, en une époque de globalisation du religieux et de sécularisation du politique.

Description complète

Le délit de blasphème n’existe plus dans la plupart des démocraties européennes. Mais les usages du blasphème, comme instrument de dénonciation des insultes faites à la religion, restent fréquents. Ils s’accompagnent souvent de violences extrêmes. Ces dernières visent aussi bien des essayistes, des artistes, des romanciers, des cinéastes que des caricaturistes. Les auteurs de ces violences sont des « fondamentalistes de l’identité » qui rejettent un monde hyper-sécularisé pour mieux défendre leurs adeptes contre de réelles ou d’imaginaires « blessures » infligées au nom de la liberté d’expression. Or, cette liberté n’est jamais totale, même dans les pays les plus attachés à la libre concurrence des idées. Elle est toujours encadrée par le législateur et la justice, et les communautés de croyants sont en général mieux protégées que les croyances proprement dites. Dans les sociétés pluralistes, le débat politique est indissociable de l’énonciation d’idées qui « heurtent, choquent ou inquiètent ». La seule contrainte est l’atteinte à l’ordre public, toujours difficile à définir.

Les grandes affaires de blasphème sont traitées dans cet ouvrage pluridisciplinaire, qui réunit des historiens, des juristes et des sociologues du fait religieux : du procès du chevalier de La Barre aux caricatures de Mahomet de Charlie Hebdo ; de la fatwa de Khomeiny contre Salman Rushdie à la saga des Pussy Riot ; de la Dernière tentation du Christ de Martin Scorsese au Piss Christ de Serrano. « Se taire ou blasphémer ? », tel est l’enjeu central, en une époque de globalisation du religieux et de sécularisation du politique.

Amandine Barb, docteure en science politique de Sciences Po Paris, est chargée de cours à l’Université de Hanovre.

Denis Lacorne, diplômé de Sciences Po et docteur en science politique de l’Université Yale (Yale Ph.D.), est directeur de recherche au CERI-Sciences Po.

Table des matières

Avant-propos

Introduction : Des usages d’un « crime imaginaire », le blasphème
Denis Lacorne

1. Le blasphème et l’histoire juridique française
Jacques de Saint Victor

2. La question du « droit au blasphème » dans la France contemporaine. Genèse et structure d’une controverse
Philippe Portier

3. Le principe de laïcité et la liberté d’expression
Basile Ader

4. Sur un prétendu droit au respect des croyances religieuses
Gwénaële Calvès

5. L’Eglise orthodoxe russe face au blasphème : pour la foi et la patrie
Morvan Lallouet

6. Le blasphème aux Etats-Unis ou les ambiguïtés de la liberté d’expression en contexte laïque
Amandine Barb

Sur le site de l’éditeur : http://www.karthala.com/recherches-internationales/3265-les-politiques-du-blaspheme-9782811125325.html


Vous aimerez aussi...