Résultats de l’appel à candidatures des bourses de master 2 et de doctorat en partenariat entre le GIS MOMM et la Fondation de l’Islam de France

Dans le cadre du programme de soutien à la formation et la recherche de la Fondation de l’Islam de France en partenariat avec le groupement d’intérêt scientifique Moyen-Orient et mondes musulmans, le jury réuni le 18 octobre par ces deux instances a procédé à l’examen des candidatures pour les bourses d’étude de master 2 et de doctorat dans le domaine de l’islamologie et de l’étude de l’islam en France et en Europe.

Les critères retenus par le jury ont été les suivants :

  • parcours antérieur du candidat et résultats en master
  • aptitudes à mener à bien un travail de recherche au long cours, master 2 ou doctorat
  • qualité et originalité du projet de recherche
  • pertinence du projet proposé au regard des priorités de recherche dans les deux domaines concernés : développement de l’islamologie et étude de l’islam en France et en Europe.

Dossiers de candidatures pour l’octroi d’une bourse en master 2 recherche

13 candidatures, issues de 11 universités et grands établissements (EPHE, EHESS, INALCO, Sciences Po Paris, Universités d’Aix-Marseille, Lyon 3, Nice, Paris 8, Poitiers, Sorbonne, Strasbourg) ont été reçues.

A l’issue des délibérations, le jury a décidé d’attribuer deux bourses d’un montant de 10 000 euros à :

– Mme Youna ESKANDARI pour son projet de recherche portant sur « l’exploration des influences intellectuelles de la révolution islamique iranienne » (EHESS)

– M. Brahim JHILIL pour son projet de recherche portant sur « le Shâm dans la littérature de hadith sunnite » (EPHE).

Dossiers de candidatures pour l’octroi d’un contrat doctoral

12 candidatures, issues de 8 universités et grands établissements (EHESS, EPHE, INALCO, Institut catholique de Paris, Sciences Po Paris, Universités d’Aix-Marseille, Lyon 2, Poitiers) ont été reçues.

A l’issue des délibérations, il a été établi qu’aucune candidature ne répondait à l’ensemble des critères retenus par le jury.

Deux projets doctoraux ont toutefois été distingués pour leur qualité et leur originalité :

– M. Julien SIBILEAU pour son projet de recherche sur la légitimation de la grammaire arabe par les sciences religieuses dans les Khasâ’is d’Ibn Jinnî (INALCO)

– Mme Zohra AZGAL pour son projet de recherche sur l’enseignement du Coran et la normalisation des lectures coraniques entre le XIIe et le XVIe siècle (EPHE).

Le jury a souhaité que d’autres formes de soutien soient examinées pour leur permettre de réaliser leur recherche.

Un nouvel appel à candidature pour contrats doctoraux sera publié à la fin de l’année académique 2018-2019.


Vous aimerez aussi...