Conférence “Gamâl al-Bannâ ou penser la liberté en contexte musulman de langue arabe” — GREMMO, Lyon, 18h-20h, 21/11/2013

Conférence

Jeudi 21 novembre 2013
18h à 20h
Amphi Benveniste
7 rue Raulin – Lyon 7e

Intervenants :

  • Haoues Seniguer (chercheur associé au GREMMO)
  • Dominique Avon (Université du Maine)

Résumé :

Au sein de l’espace européen, le nom et les travaux de Gamâl al-Bannâ (1920-2013) restent largement ignorés. Elevé dans les années 1930, à l’heure où son frère aîné, Hassan, déploie avec succès le mouvement des Frères musulmans, Gamâl se montre sensible aux courants libéraux et socialisants alors à l’œuvre dans l’intelligentsia égyptienne. Il consacre la majeure partie de sa vie à l’amélioration des conditions de travail et d’éducation des populations du monde ouvrier. A partir des années 1980, il mobilise les ressources de son expérience et de son érudition pour dénoncer le pouvoir des « hommes de religion », la sclérose de leur savoir, la sacralisation des thawâbit -ensemble de normes et de principes considérés comme immuables-. A rebours du vent devenu majeur dans le monde arabe, il invite ses coreligionnaires à s’affranchir d’un discours islamique englobant et à réduire les institutions religieuses à leur plus simple expression. Marqué par une vision dichotomique du monde, il cherche à penser la voie permettant à « l’Orient » de surmonter un double handicap par rapport à son propre passé et par rapport au présent de « l’Occident ». La possibilité du sursaut, selon lui, réside dans l’acceptation la plus large d’une valeur non explicite dans le texte coranique mais adaptable à celui-ci : la liberté.


Vous aimerez aussi...