Exposition, débats : “Discreet Violence: L’architecture et la guerre française en Algérie” – à la Colonie (Paris), du 19 juin au 14 juillet 2018

Discreet Violence : L’architecture et la guerre française en Algérie est une exposition mise en place par la chercheuse Samia Henni. Présentée à Zurich, Rotterdam, Berlin, et Johannesburg, elle n’avait jamais été montrée en France jusqu’alors.

La Colonie, de par sa place particulière dans le paysage culturel français et par son attention aux questions post-coloniales et de décolonisation, se devait de présenter Discreet Violence.

A cette occasion, elle porte le projet d’un ensemble de rencontres et de conférences autour de la militarisation et des espaces et des corps.

L’exposition Discreet Violence sera présente à La Colonie dès le 19 juin et sera doublée de réflexions sur la question de l’état d’urgence aujourd’hui en France, sur la continuité des pratiques architecturales militaires de l’armée française et sur la question des déplacements identitaires et mémoriels (19 juin) mais aussi sur les spoliations induites par l’existence des camps de regroupement (4 juillet).

En savoir plus


Vous aimerez aussi...