Summer School Islams et mondes contemporains (UCL) : « Enfance, jeunes, musulmans et musulmanes : socialisations, appartenances, identités religieuses et sociales » du 27 au 31 août 2018 à Louvain-la-Neuve (Belgique) – LIMITE (prolongation) : 15/07/2018

Le Centre interdisciplinaire d’études de l’islam dans le monde contemporain (UCL) a le plaisir de vous présenter le programme de sa troisième Summer School « Islams et mondes contemporains » relative aux :

Enfance, jeunes, musulmans et musulmanes : socialisations, appartenances, identités religieuses et sociales

Du lundi 27 au vendredi 31 août 2018 à Louvain-la-Neuve (Belgique)

Objectifs :

Offrir, dans un temps limité de travail intensif, des éléments de base et des clés de lecture pour analyser le devenir contemporain de l’islam, analysé sous l’angle des jeunesses musulmanes. Ce programme est soucieux de rencontrer les questions qui se posent en Europe autour de la présence de l’islam, tout en donnant des outils d’analyse de ce qui se passe dans le paysage global de l’islam. Il bénéficie de l’apport de spécialistes belges et européens de l’islam

Le thème : une approche sociologique de la « jeunesse » au prisme de la religion musulmane

Si la période actuelle, de « l’après Daech », est particulièrement marquée par des traumatismes causés par les départs de certains jeunes au jihad, l’offre religieuse au sein du champ islamique en Europe est caractérisée, depuis les années 1980, par une importante socialisation à l’aune du piétisme, à travers des courants de la matrice salafo-wahhabite ou des frères musulmans. Quels sont les effets de ces formes de socialisation sur les jeunes, leur horizon et leur imaginaire, et quelles conséquences sur leurs familles et leurs relations extrafamiliales ? Comment de jeunes parents musulmans pensent-ils aujourd’hui le devenir et l’éducation de leurs enfants sur le plan religieux et en relation à la société ?

Pour tenter de rendre intelligible les constructions identitaires des jeunesses musulmanes européennes en général, en ce compris celles en rupture, nous pensons qu’il faut accorder davantage d’attention aux articulations entre les différents milieux de socialisation des jeunes, allant des cercles familiaux (socialisation primaire) – souvent transnationaux -, à l’école, en passant par les loisirs, les pairs mais aussi la mosquée, le cours de religion ou l’engagement associatif (socialisation secondaire). C’est pourquoi, nous croiserons les apports d’une sociologie de la jeunesse à une socio-anthropologie de l’islam, en prenant la pleine mesure des nombreuses caractéristiques de cette catégorie d’acteurs et d’actrices sociaux (socio-économique, configuration familiale, spatiale, stratégie matrimoniale, socialisation scolaire et numérique…), avant de chercher à comprendre les modalités spécifiques de manifestation du religieux dans cette catégorie d’âge par le biais des socialisations religieuses et des rôles de modèle que peuvent incarner certaines figures d’autorité religieuse (imam, mufti, enseignant, leader associatif, intellectuel, musicien, grand frère, etc.).

Quels sont donc les lieux de la transmission et de formation religieuse des jeunes ? Comment diverses autorités religieuses tentent-elles de répondre aux défis qui attendent les jeunes dans leurs discours, actes, voire même dans les dispositifs pédagogiques ? Quels sont les droits et les devoirs rappelés aux jeunes dans les discours islamiques ? Et comment ces jeunes utilisent-ils ces lieux de socialisation religieuse pour contester des normes provenant de la famille, de l’école ou de la société ?

Autant de questions traitées dans le programme d’enseignement de cette Summer School, dont vous trouverez la présentation complète, les informations pratiques ainsi que les modalités d’inscription dans le fichier Summer School Islams et mondes contemporains 2018_Programme. A noter que le minerval a été fortement réduit pour favoriser la participation du public le plus large possible.


Vous aimerez aussi...