Conférence publique de l’IISMM : «Des Africains dans la colonisation. La nouvelle donne des années 1950 : cinéma, culture et politique» par Odile Goerg — EHESS (amphithéâtre), 18h30, 03/04/2018

Entrée libre

Présentation de l’intervenante

Professeure d’Histoire de l’Afrique contemporaine à l’Université Paris 7-Diderot depuis 2001, et rattachée au CESSMA (Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques), Odile Goerg enseigne en licence et en master tout en dirigeant de nombreuses thèses. Ses recherches concernent l’histoire économique, culturelle et sociale dans le contexte urbain. Après avoir longtemps travaillé sur les villes, notamment Conakry et Freetown (urbanisme, architecture, équipements urbains), elle concentre son attention sur le cinéma comme pratique sociale en situation coloniale et post-coloniale mais également sur les nouveaux médias (presse, radio) et la diffusion des idées qu’ils rendent possible. 
Son champ géographique de recherche est centré sur la Guinée et la Sierra Leone mais les analyses sont élargies à toute l’Afrique occidentale de manière comparative. Si l’accent est mis sur la période coloniale, sa réflexion s’étend à celle des indépendances.

Publications :

Fantômas sous les tropiques. Aller au cinéma en Afrique coloniale, édition Vendémiaire, 2015 (à paraitre en anglais aux éditions HURST, Londres).

——————————————————————-

2017

« Les nègres, ils t’emmerdent ! » Rires, applaudissements et protestations : Les formes de visibilité de publics africains en Afrique coloniale » p. 43-62 in Regarder des films en Afriques, Patricia Caillé et Claude Forest (éd.), Villeneuve d’Asq, Presses universitaires du Septentrion

« En route sur les pistes du Mali avec Jean-Paul Sivadier. Le Circuit Cinéma Africain à la fin des années 1950 », Images & Mémoires, Bulletin n°48, pp. 13-19.
http://www.imagesetmemoires.com/revues.html

2013

« Les films arabes, une menace pour l’Empire ? La politique des films arabes à la veille des indépendances en Afrique Occidentale Française », pp 287-312, Outre Mers, Revue d’Histoire, n°380-381, 2ème semestre 2013. 

2012

« Entre loisir et contestation : le cinéma en Afrique coloniale française », pp 69-93 in Publics et spectacle cinématographique en situation coloniale, Morgan Corriou (dir.), Tunis, IRMC-CERES, n° 5, « Cahiers du CERES hors série ».

« Entre infantilisation et répression coloniale. Censure cinématographique en AOF. ‘grands enfants’ et protection de la jeunesse », Cahiers d’Etudes Africaines, n°205, pp 165-198.
http://journals.openedition.org/etudesafricaines/16988

2009

« Cinéma et censure en Afrique Occidentale française : entre Ordre public et conservation des mœurs et des traditions nationales et locales », pp 201-221 in Images, mémoires et savoirs. Une histoire en partage avec Bogumil Koss Jewsiewicki, Isidore Ndaywel è Nziem et Elisabeth Mudimbe-Boyi (éds), Karthala.


Conférences dans le cadre du cycle 2017-2018

« Afriques : sociétés en mouvement »

Du 3 octobre 2017 au 5 juin 2018

Le mardi de 18h30 à 20h30
à l’EHESS Amphithéâtre François Furet, 105 boulevard Raspail, 75006 Paris

Retrouvez les enregistrements des précédentes conférences sur Canal-U


Vous aimerez aussi...