Parution : Revue Européenne des Migrations Internationales, vol. 31, n°3 & 4, Migrations au Maghreb et au Moyen-Orient : le temps des révolutions

La Revue européenne des migrations internationales (REMI), lancée en 1985 à l’initiative de Simon Gildas, a pour vocation de publier les travaux de recherche, empiriques et théoriques, des différentes disciplines concernées par les migrations internationales et des relations interethniques. Tout en privilégiant la dimension européenne comme cadre spatial de référence, la revue est ouverte à d’autres champs, à travers d’autres systèmes migratoires dans le monde.

La REMI, ouverte à l’ensemble des sciences sociales, se veut un observatoire permanent de la diversité des espaces étudiés et de l’évolution des approches, de la complexité mouvante des migrations internationales et des dynamiques sociales.

La revue est accessible en texte intégral sur Revues.org, avec un délai de restriction de deux ans. Les numéros antérieurs à 2002 sont en ligne en texte intégral sur Persée.

Dans le cadre de l’accord de diffusion commerciale entre le Cléo et Cairn, les derniers numéros de la revue sont accessibles viaabonnement/accès payant sur le portail Cairn. Consulter les numéros en accès restreint.


couverture REMI vol. 31 - 3 & 4

Parmi les nombreuses publications parues depuis 2011 concernant les révolutions arabes, peu traitent des migrations comparées à d’autres thématiques plus largement développées comme les réseaux sociaux et Internet, la réappropriation de l’espace public, les mobilisations des acteurs sociaux, les processus institutionnels des transitions politiques ou les répercussions géopolitiques. Grâce aux contributions de géographes, historiens, politistes et sociologues, ce dossier thématique de la REMI se propose d’analyser les rapports entre migrations internationales et révolutions arabes. Ils peuvent être pensés de plusieurs manières. On peut s’interroger, en amont, sur la manière dont les migrations participent à l’avènement des révolutions : certaines diasporas arabes ont-elles alimenté le mécontentement de leurs sociétés d’origine, grâce à leurs expériences au contact des démocraties occidentales ? Ces émigrations ont-elles, au contraire, participé à rigidifier les hiérarchies sociales…

Sous la direction de Delphine Pagès-El Karoui, Marie-Antoinette Hily, William Berthomière et Véronique Petit


[Consulter le site de la REMI]



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2016, 1 juillet). Parution : Revue Européenne des Migrations Internationales, vol. 31, n°3 & 4, Migrations au Maghreb et au Moyen-Orient : le temps des révolutions. IISMM. Consulté le 1 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pzx8

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search