Université euro-méditerranéenne : Circuler en Méditerranée. Une approche interdisciplinaire des mouvements des idées, des hommes et des objets — Maroc, Ifrane, 10-17/07/2016

Circuler en Méditerranée. Une approche interdisciplinaire des mouvements des idées, des hommes et des objets.

Université – Euro-Méditerranéenne (IEE-ULB) – 10-17 juillet 2016 – Ifrane (Maroc). En partenariat avec le Centre Jacques Berques.

Lieux: Université al-Akhawayn (Ifrane), Hassan II Avenue, Ifrane, Meknès-Tafilalet Region.

couverture université euro-méditerranéenne

Circuler en Méditerranée. Une approche interdisciplinaire des mouvements des idées, des hommes et des objets.
Questionner les circulations en Méditerranée revient à étudier le mouvement des hommes, des courants de pensée et des idées, des arts et des savoirs, ainsi que des technologies de cette espace commun euro-arabe.

Depuis l’Antiquité, la Méditerranée est un lieu de mouvements, d’échanges et de brassages : les hommes voyagent ou migrent, les produits circulent grâce au commerce, les techniques se transfèrent, les savoirs se transmettent et les idées font leur chemin au gré des affinités, des courants et des influences.

Si la Méditerranée constitue une frontière à traverser, qui distribue des particularités culturelles, sociales, ou religieuses, elle est aussi un espace commun qui favorise le mouvement, le passage d’une rive à l’autre. Les enjeux d’aujourd’hui – notamment les migrations ou les problèmes sécuritaires – ne sont pas les rapports de force d’hier et les liens se nouent et se dénouent, mais la Méditerranée est toujours parcourue de « routes »
qui relient des points aux autres.

Ce sont ces routes que nous allons explorer, par l’histoire, l’anthropologie, la sociologie ou les sciences politiques, mais aussi par la philosophie ou les relations internationales. Ainsi, nous nous interrogerons sur la nature des circulations, leurs modalités, leurs effets et leurs représentations.

De quelle manière ces circulations sont-elles perçues, appropriées, explorées par les deux rives méditerranéennes ? Quelle part joue l’histoire dans ces perceptions et représentations des circulations ? Comment les arts et patrimoines culturels contribuent-ils à la construction d’une grande zone méditerranéenne d’échanges ?

(programme et inscription close)

[Télécharger la version .pdf du programme]

[article calqué sur la présentation du Centre Jacques Berque]


Vous aimerez aussi...