Conférence-débat : Juifs et musulmans dans l’espace ottoman XV-XIXe siècle — 23/06/2016

Juifs et musulmans dans l’espace ottoman XV-XIXe siècle

organisée par l’association Raja-Tikva

Le jeudi 23 juin de 18h30 à 20h30Bibliothèque de la Part-Dieu30 Boulevard Marius Vivier Merle, 69003 Lyon
Cette conférence fait partie du troisième volet historique du séminaire itinérant de Raja – Tikva Association Rhône-Alpes, consacré à l’Histoire des relations entre juifs et musulmans des origines à nos jours, ouvrage codirigé par Benjamin Stora et Abdelwahab Meddeb (Éditions Albin Michel, 2013).

L’émergence de l’Empire Ottoman (prise de Constantinople en 1453) et l’expulsion des juifs d’Espagne (1492) et du Portugal (1497) eurent lieu dans la deuxième moitié du XVe siècle. Les routes de l’exil conduisirent ces juifs à Amsterdam, dans le Sud Ouest de la France (Bayonne), et pour le plus grand nombre en Afrique du Nord ,dans l’Empire Ottoman. Commença alors une convivance de cinq siècles, dont il importe de présenter les parts respectives de mythe et de réalité. Les juifs de la Péninsule Ibérique élaborèrent une culture fondée à la fois sur un attachement et une fidélité à leur culture d’origine et sur une présence active dans le tissu urbain des villes de l’empire : Sarajevo, Varna, Roustchouk, Salonique, Istambul, Bursa, Edirne, Izmir, Rhodes etc… Les liens tissés dans cet immense espace où plusieurs minorités juives et chrétiennes cohabitaient avec les musulmans, façonnèrent les identités séfarades dans la langue et dans les coutumes tout en alimentant un substrat culturel commun. La fin de cette convivance est un processus de longue haleine, marqué par l’émergence de mouvements nationaux au XIXe siècle, le démembrement de l’Empire ottoman au terme de la Première guerre mondiale et la formation d’États-nations au Proche-Orient au cours du XXe siècle. La migration de masse qui clôt cette histoire ne saurait l’effacer et ne doit pas empêcher de la considérer dans sa globalité. C’est à ce voyage que nous vous invitons à participer.

pascal buresi

Eliane Benbanaste-Stadler, hispaniste de formation, enseignante, a participé a la formation des enseignants au sein de la MAFPEN dans différentes académies sur le thème de l’Espagne des trois religions. Le judéo-espagnol de Turquie, sa langue maternelle, l’a conduite à organiser des ateliers, des conférences, à monter avec Robert Beraha une émission de radio « ayer y hoy », à élaborer des spectacles au sein de l’association Vidas Largas dont elle a été co-présidente.

mahjouba mounaïm

 

Frédéric Abécassis est né à Casablanca. Agrégé d’Histoire,  il a enseigné en Égypte, puis à l’École normale supérieure de Lyon où il est actuellement maître de conférences en histoire contemporaine. Il est rédacteur en chef de la revue L’Année du Maghreb, présente sur le portail Revues.org. Ses recherches portent sur l’histoire de l’enseignement en Égypte à l’époque contemporaine, les processus de construction communautaire en situation coloniale, en Égypte et au Maroc, et l’histoire des diasporas post-coloniales au départ du Maghreb.

Informations pratiques :

Entrée gratuite et libre dans la limite des places disponibles

Bibliothèque de la Part-Dieu
30 Boulevard Marius Vivier Merle – 69003 Lyon

Renseignement : 04 78 62 18 00


[Article calqué sur la présentation des Bibliothèques Municipales de Lyon]


Vous aimerez aussi...