Parution : Le réveil des Sept Dormants de Manoël Pénicaud

couverture pénicaud

Découvrez les coulisses d’un pèlerinage pas comme les autres. Un pèlerinage qui œuvre depuis bien longtemps pour le dialogue islamo-chrétien en France : celui des Sept Dormants. L’islamologue et orientaliste Louis Massignon a greffé, dès 1954, cette rencontre sur une fête patronale dédiée aux Sept Dormants d’Éphèse, aussi connus en islam sous le nom de Ahl al-Kahf. Voilà comment réaliser et localiser dans l’espace l’utopie de cet entrepreneur interreligieux.
L’ethnographie contemporaine révèle, elle, une nouvelle facette du phénomène des lieux saints partagés par des fidèles de religions différentes. Bien que pensé pour le dialogue, ce pèlerinage n’est pas exempt d’ambiguïtés ni de tensions, notamment envers l’islam qui, malgré l’ouverture et l’altruisme affichés, demeure « une religion invitée dans un pèlerinage inventé ». C’est aussi un espace hétérogène où l’on croise, Bretons, militants du dialogue, massignoniens, agnostiques, touristes, néo-Celtes et autres New Agers. Après avoir été déverrouillé par Massignon, le sanctuaire est devenu l’épicentre d’un pèlerinage inclusif.

Soixante ans après la fondation de ce pèlerinage inattendu, voici un éclairage saisissant sur les relations islamo-chrétiennes en France et sur la problématique générale du « vivre ensemble » aux XXe et XXIe siècles.

39€

528p.

Collection Cerf Patrimoines

[article calqué sur la présentation des Éditions du Cerf]



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2016, 22 avril). Parution : Le réveil des Sept Dormants de Manoël Pénicaud. IISMM. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pzv9

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search