Projection : “Profession : Documentariste” (Iran, 2013, 1h20, vostf) — Nantes, Le lieu unique, 20h30, 05/11/2015

unknown

Le lieu unique
et
Institut du Pluralisme Religieux et de l’Athéisme – IPRA

“Profession : Documentariste” (Iran, 2013, 1h20, vostf)
Un film de Sepideh Abtahi, Shirin Barghnavard, Mina Keshavarz, Firouzeh Khosrovani, Sahar Salahshoor, Farahnaz Sharifi, et Nahid Rezaei

Le lieu unique
Jeudi 5 novembre 2015 à 20h30 / entrée libre

Projection suivie d’une discussion avec Dr. Pedram Khosronejad (anthropologue, Institut du Pluralisme Religieux et de l’Athéisme – IPRA, Maison des Sciences de l’Homme Ange-Guépin, Nantes)

Que signifie être femme et cinéaste indépendante en Iran ? A la lumière des récentes crises politiques, sociales et économiques de leur pays, sept documentaristes parlent de leurs vies personnelles et professionnelles, de leurs préoccupations et de leurs défis dans un film autobiographique à sept voix.

Images d’archives, photos de famille, found footage… Formellement, chaque film est différent mais tous rendent compte de l’imbrication des histoires privées et des soubresauts politiques de leur pays.

Les souvenirs d’enfance et la destitution du Shah, la perte d’un amour et la guerre Iran-Irak (1980-88), les interrogations face à une éventuelle émigration et les manifestations de 2009, comment déjouer la censure, la disparition de la musique de l’espace public après la révolution islamique de 1979…

Ces sept femmes, conduites par la nécessité de filmer, dressent un portrait incisif et passionnant d’un pays qu’elles continuent d’aimer tout en espérant le voir évoluer.

Le lieu unique
Quai Ferdinand-Favre – Nantes
(entre l’accès sud de la gare SNCF et La cité, le Centre des Congrès)
02 40 12 14 34
www.lelieuunique.com

Cinéma documentaire
La production du cinéma documentaire de création ne cesse de se développer, nous confrontant au monde et à ses réalités, proches ou lointaines, intimes ou universelles.
Cependant, ces œuvres, souvent très diverses par leurs regards ou leurs écritures, sont encore assez peu visibles en dehors de certains festivals.
Nous retrouvant, avec notre partenaire Les Ateliers du Doc, autour de l’envie de promouvoir ce genre cinématographique, nous proposons régulièrement des projections/rencontres de films, en choisissant des œuvres récentes et peu diffusées.

 


Vous aimerez aussi...