Rencontre : “Penser l’événement Tahrir, cinq ans après” — Paris, IMA, 18h30, 05/11/2015

En marge de la grande exposition Osiris.

En janvier-février 2011, la Place Tahrir a étonné le monde – et d’abord ébloui le peuple égyptien lui-même. Trois ans plus tard, elle était réduite au silence. La plupart des commentateurs ont en conclu que l’événement n’a été qu’un feu de paille. Ils se trompent lourdement. Place Tahrir, le peuple égyptien a produit un séisme, qui a ébranlé toutes les structures de la société. En dépit des apparences, l’Egypte d’avant Tahrir a cessé d’exister. Mais pour le comprendre, il faut pouvoir mesurer le chemin parcouru par les gouvernés, au cours des deux derniers siècles. En particulier, leur trajectoire psychologique, leur accession à la conscience d’eux-mêmes, et partant, la capacité qu’ils ont acquise de parler en leur nom propre. C’est cette traversée que Mahmoud Hussein se propose d’entreprendre au cours de la conférence.

Avec : Mahmoud Hussein

Bahgat Elnadi (ou El Nadi), né en octobre 1936 et Adel Rifaat (né Eddy Lévy), né en mars 1938 écrivent à 4 mains sous le pseudonyme Mahmoud Hussein. Ils sont l’auteur de nombreux travaux et études dont La Lutte de classes en Egypte de 1945 à 1968 (éd. Maspero, 1969), Les arabes au présent (éd. du Seuil, 1974), Al-sîra : le Prophète de l’islam raconté par ses compagnons (éd. Grasset, 2007), Ce que le Coran ne dit pas (éd. Grasset, 2013).

Informations pratiques

  • Quand   Jeudi 5 novembre, 18h30
  •   Salle du Haut Conseil, 9ème étage
  • Combien   Entrée libre dans la limite des places disponibles

Vous aimerez aussi...