Séminaire “Histoire et archéologie de l’Islam et de la Méditerranée médiéval” — Paris, IRBIMMA/Colegio de españa, mercredis, 17h-19h

IRBIMMA_semin_2015-2016_1erSem_BasseDef-1

Programme septembre 2015- janvier 2016

30 septembre (IRBIMMA) : Actualités de la recherche


Agnès Charpentier (UMR 8167, Islam médiéval), Urbanisme et architecture religieuse de Tlemcen médiévale : un apport de l’archéologie et des archives contemporaines.
Marie-Pierre Ruas et Jean-Pierre Van staëvel (Paris-sorbonne) : Nouvelles recherches sur l’économie vivrière et sur le système agro-pastoral dans le Maghreb présaharien : le programme HARGANA

7 octobre (IRBIMMA) : L’importance des grandes îles dans les littératures « impériales »

Christophe Picard (Paris 1 Panthéon-sorbonne), Les stratégies insulaires des califats en Méditerranée (viiexe s.), un exemple d’impérialisme maritime.
Raul Estangui (Paris 1 Panthéon-sorbonne), Un Empire insulaire : Byzance au xve siècle

14 octobre (IRBIMMA) : Révoltes et résistances en Islam médiéval

Anne-Marie eddé (Paris 1 Panthéon-sorbonne) et Mathieu tillier (Paris-sorbonne), Introduction.
emmanuelle tixier-dumesnil (Paris Ouest-Nanterre-La défense) : Théorie et pratiques de la fitna en al-Andalus.


21 octobre (Colegio de españa) : Débats actuels sur les Berbères

Annliese Nef (Paris 1 Panthéon-sorbonne), La catégorie “Berbères” et sa construction au Moyen Âge.
Pierre Vermeren (Paris 1 Panthéon-sorbonne), Enjeux et débats autour des Berbères à l’époque contemporaine.


4 novembre (IRBIMMA) : Le discours sur la fitna

Abdelkader Al Ghouz (Annemarie schimmel Kolleg-Bonn), La question de la fitna chez Ibn Taymiyya.
Mohammad Ali Amir-Moezzi (ePHe), Perceptions chiites de la révolte.


18 novembre (Colegio de españa) : Historiographie en al-Andalus

Helena de Felipe (Universidad de Alcala), Des marges au centre du débat : l’histoire des Berbères d’al-Andalus (De los márgenes al centro del debate: la historia de los bereberes de al-Andalus).


25 novembre (IRBIMMA) : Les tribus rebelles

Elise Voguet (CNRs-IRHt), Ahl al-mukhâlafa : les dissidences tribales et le pouvoir ‘abdalwadide.
Moez Dridi (CNRs-IRHt), Tribus et pouvoirs dissidents en Arabie orientale du ier/viie au ive/xe siècle.


2 décembre (IRBIMMA) : Insularité et économies méditerranéennes : l’exemple de Chypre

Vivien Prigent (CNRs, UMR 8167), La circulation monétaire dans les îles de l’empire byzantin, le cas de Chypre vieviiie siècle
Nolwenn Lécuyer (Aix Marseille Université), Production et échange céramiques en Chypre, durant la période franque.


9 décembre (IRBIMMA) : Révoltes aux marges de l’empire

Eva Collet (Paris 1 Panthéon-sorbonne) : Répression à la frontière syrienne au xie siècle : stratégies d’autonomie et conflits d’échelles.
Jean-David Richaud (Paris 1 Panthéon-sorbonne) : Successions et révoltes des marches frontalières : l’exemple de la succession de Malikshh.


16 décembre (Colegio de españa) : Les Berbères au Maghreb médiéval : langue et archéologie

Mehdi Ghouirgate (Bordeaux-Montaigne), Le berbère aux temps des Empires almoravide et almohade.
Jean-Pierre Van staëvel (Paris-sorbonne), L’archéologie médiévale à la recherche des Berbères : apories, fausses pistes et perspectives de recherche.


6 janvier (IRBIMMA) : Actualités de la recherche

Éloïse Brac de la Perrière (Paris-sorbonne), Sandra Aube (ANR-dFg dYNtRAN, UMR7528), Fonds iranien et indien inédits de la Cité de la céramique à Sèvres : remarques liminaires sur un corpus moderne (xvexviiie s.).


13 janvier (IRBIMMA) : Émeutes et révoltes populaires

Eugénie Rebillard (Paris 1 Panthéon-sorbonne), Contrôler l’espace urbain : présence et visibilité policières à Bagdad (iieive/viiiexe s.).
Noëmie Lucas (Paris 1 Panthéon-sorbonne), La confiscation des terres : un outil répressif du pouvoir califal umayyade ?


20 janvier (Colegio de españa) : Migrations et mémoires des migrations

Yassir Benhima (sorbonne Nouvelle-Paris 3), Les Masmûda, genèse d’un groupe tribal.
E
lise Voguet (CNRs-IRHt), La tradition orale et l’identité zénète du Gourara : réflexions sur les travaux de Rachid Bellil.


27 janvier (IRBIMMA) : Les sociétés insulaires : l’exemple de la Crète

Salvatore Cosentino (Università di Bologna), Réflexions sur la Crète byzantine

Ce séminaire commun s’organise selon quatre séminaires thématiques :

Séminaire 1 : Les grandes îles de la Méditerranée

Responsables : Damien Coulon (Université de Strasbourg, UMR Orient & Méditerranée 8167), Annliese Nef (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR Orient & Méditerranée 8167), Christophe Picard (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR Orient & Méditerranée 8167), Vivien Prigent (CNRS, UMR Orient & Méditerranée 8167), Dominique Valérian (Université Lyon 2, UMR CIHAM 5648).

Le séminaire a pour objectif d’appréhender une « histoire de la Méditerranée plutôt qu’une histoire dans la Méditerranée ». Observer l’espace maritime depuis les îles permet, en effet, de renverser la perspective la plus courante. On se concentrera ici, dans ce premier moment, sur les grandes îles de la Méditerranée (Sicile, Sardaigne, Corse, Chypre, Crète, Baléares…), véritables laboratoires où s’articulent des phénomènes dignes d’analyse pour une meilleure compréhension de l’histoire de la Méditerranée. stratégiques, ces îles sont prises entre des souverainetés politiques, des réseaux d’échanges commerciaux et des in- fluences culturelles croisées, non seulement de manière diachronique, mais aussi simultanément, et ceci alors même que l’insularité a été, et continue d’être, exaltée comme le cadre idéal d’une histoire endogène. Outre une histoire souvent mouvementée, en raison de leur rôle clé dans le contrôle des circuits maritimes, ces grandes îles ont aussi été le territoire de dominations et de rivalités entre ensembles relevant tour à tour de l’Islam et de la chrétienté à partir du viie siècle et jusqu’à la fin du xve siècle.

Lieu : IRBIMMA
Dates : 7 octobre, 2 décembre, 27 janvier

Séminaire 2 : Des Berbères aux Imazighen : débats et perspectives de recherches

Responsables : Sophie Gilotte (CNRS, UMR CIHAM 5648),
Annliese Nef (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR Orient & Méditerranée 8167), Christophe Picard (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR Orient & Méditerranée 8167), Dominique Valérian (Université Lyon 2, UMR CIHAM 5648),
Jean-Pierre Van Staëvel (Université Paris-Sorbonne, UMR Orient & Méditerranée 8167),
Elise Voguet (CNRS, IRHT-section arabe).

Comme dans bien d’autres domaines, recherches historiques et actualité politique interfèrent régulièrement autour du thème des « Berbères ». Cette catégorie critiquée, dont il convient de faire l’histoire, soulève une série de questions méthodologiques et historiographiques que ce séminaire se propose d’aborder principalement à partir de la période médiévale, mais sans oublier les contextes contemporains de production du savoir, en prenant en compte tant le Maghreb qu’al-Andalus.

Lieu : Colegio de españa, Cité universitaire internationale
Dates : 21 octobre, 18 novembre, 16 décembre, 20 janvier

Séminaire 3 : Pratiques et représentations du pouvoir
en Islam (viiexve siècle) : résistances, révoltes et répression

Responsables : Anne-Marie Eddé (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR Orient & Méditerranée 8167), Mathieu Tillier (Université Paris-Sorbonne, UMR Orient & Méditerranée 8167).

« Là où il y a pouvoir, il y a résistance » (Michel Foucault). dans les premiers siècles de l’Islam, la révolte, la guerre civile génératrice de troubles et de divisions – en particulier celle qui opposa les partisans de ‘Alī à ceux de Mu‘āwiya – ont souvent été désignées par le terme de fitna. Mais le sens du mot a évolué et toutes les résistances au pouvoir n’ont pas été appelées ainsi. Lors de ce séminaire, on s’interrogera sur les diverses formes de révolte et de résistance ainsi que sur la façon de les nommer et de se les représenter : révoltes urbaines, insoumission des marges, insurrections tribales, coups d’État militaires, oppositions des oulémas, contestations religieuses au sein même de l’islam, stratégies d’évitement. On s’intéressera égale- ment aux réponses des autorités en place et aux réactions des savants religieux qui furent aussi diverses que les révoltes elles-mêmes. On tentera de mesurer, enfin, l’impact que purent avoir ces révoltes sur la pratique et la conception du pouvoir en Islam au Moyen Âge.

Lieu : IRBIMMA
Dates : 14 octobre, 4 novembre, 25 novembre, 9 décembre, 13 janvier

Séminaire 4 : Actualités de la recherche en archéologie et en histoire des mondes musulmans

Responsable : Sylvie Denoix (CNRS, UMR Orient & Méditerranée 8167).

Ce séminaire a pour ambition de présenter de nouveaux terrains ou des recherches récentes concernant le domaine de l’Islam médiéval. Les disciplines majeures dont nous sommes spécialistes dans notre équipe seront traitées, parfois de manière croisée. L’histoire, l’archéologie, l’histoire de l’art, l’islamologie seront abordées comme autant d’éléments permettant d’approfondir la connaissance que nous avons des sociétés que nous étudions.

Les différentes générations, des doctorants avancés aux chercheurs seniors, travailleront ensemble pour élaborer une réflexion commune.

Lieu : IRBIMMA
Dates : 30 septembre, 6 janvier


Vous aimerez aussi...