Moghaddari, Sonja, Migrations et Modernités iraniennes. Les familles transnationales, Paris, Éditions du Cygne, Paris, 2015, 172 p.

moghaddariVu de loin, l’Iran apparaît comme un pays qui, pour des raisons politiques et économiques, se trouve à l’écart des échanges mondiaux. Cependant la société iranienne est loin d’être isolée de l’Occident. Contribuent à ces contacts les nombreux émigrés qui entretiennent des relations suivies avec leur famille restée au pays. Ces denses interactions sont à l’origine d’importantes mutations sociales. Les familles transnationales qui font l’objet de ce livre jouent un rôle important dans la diffusion de modèles venus d’Occident.
L’auteure fait tout d’abord le point sur l’anthropologie du transnationalisme – un concept en vogue – puis, dans une étude ethnographique minutieuse, elle analyse la circulation des idées, des pratiques et des biens entre les membres de cinq familles dont les réseaux relient l’Iran, l’Europe et l’Amérique du Nord. Ce livre, par les données qui y sont présentées, offre une image complexe de la société iranienne, des échanges avec l’extérieur qui s’y trament contribuant à la construction toujours renouvelée de modes de vie marqués par la modernité.

Voir sur le site de l’éditeur


Vous aimerez aussi...