Maillard, Clara, Les papes et le Maghreb aux XIIIème et XIVème siècles. Étude des lettres pontificales de 1199 à 1419, Turnhout, Brepols, 2014, 516p.

maillardPour les papes il était inévitable d’entretenir des relations avec le monde arabo-musulman, oriental bien entendu – l’Égypte et le Moyen Orient – mais aussi occidental – l’Espagne et le Maghreb –. Ainsi dès 1199, Innocent III s’adressait-il au « Miramolin, roi du Maroc ». Quelque deux cent et une lettres, rédigées au cours des XIIIème et XIVème siècles et pour la plupart enregistrées dans les registres des Archives secrètes du Vatican, permettent d’éclairer la position du Saint-Siège face au Maghreb. Pour mener à bien leur politique et garder des liens avec les fidèles partis en terre lointaine, les papes écrivirent aux souverains – chrétiens ou musulmans –, envoyèrent des messagers par delà la mer Méditerranée, encouragèrent les œuvres des frères dans cette partie du monde et installèrent un évêché à Marrakech. Ils soutinrent régulièrement les tentatives d’expansion du christianisme en Afrique du Nord mais là n’était pas leur seule préoccupation. Ils se soucièrent également des chrétiens qui demeuraient au Maghreb, qu’ils soient marchands, mercenaires ou captifs. La papauté eut à concilier ces deux aspects et dut s’adapter à la réalité de la vie de ces communautés en terre d’Islam.

Clara Maillard a mené sa thèse en histoire médiévale sous la direction de John Tolan, professeur à l’Université de Nantes. Elle est aujourd’hui post-doctorante au sein de l’équipe du projet RELMIN sur les minorités religieuses dans l’espace euro-méditerranéen au Moyen Âge.

Voir sur le site de l’éditeur


Vous aimerez aussi...