Jacques Soyer, Sable Chaud. Souvenirs d’un officier méhariste (1946-1959), Paris, L’Harmattan, 2013

Jacques Soyer, né en 1924, appartient à une famille d’officiers. Après un court séjour dans le maquis de l’Ain, il s’engage en 1944 pour la durée de la guerre. Après sa sortie de l’École Militaire en Algérie, il se porte volontaire pour l’encadrement des troupes sahariennes, dans le sud algérien notamment (El Oued, Timimoun, Kenadsa et Adrar). L’auteur évoque l’époque aventureuse où, sur leurs « vaisseaux du désert », les Méharistes partaient en mission pendant de longs mois avec pour objectif de faire flotter les couleurs tricolores sur l’immense espace saharien.

Plus d’information…


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.