Samy Dorlian, La Mouvance zaydite dans le Yémen contemporain, Paris, L’Harmattan, 2013

Avec la révolution du 26 septembre 1962, le Yémen du Nord a vu naître la première république de la péninsule Arabique qui a mis fin au long imamat chiite zaydite caractérisé par le primat politico-religieux des descendants du prophète Muhammad : les sâda. Lors de l’unification du pays en 1990, cette mouvance a tenté un virage réformiste et modernisateur, freiné avec la guerre de Saada (2004-2010). La réactivation des enjeux identitaires lors des événements de 2011 a confirmé l’espoir déçu d’une relance modernisatrice.

Plus d’information…


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.