Van Staëvel, Jean-Pierre (dir.), Dossier “Sociétés de montagne et réforme religieuse en terre d’Islam”, REMMM, Juillet 2014, n°135.

remmmAprès la mer, sujet thématique d’une précédente livraison de la revue, le présent dossier propose de poursuivre l’exploration du rapport entre espace et sacralité en terre d’Islam par un nouveau territoire : la montagne. Dans le domaine islamique, celle-ci est souvent associée à la marge et la périphérie, aux confins de l’emprise exercée par l’État et la culture des élites lettrées citadines. Les paradigmes historiographiques classiquesen font également un lieu de refuge et de dissidence, où s’expriment depuis le Moyen Âge des doctrines hétérodoxes ou sectaires, rétives à toute autorité centrale. À l’heure où les médias ravivent certains de ces stéréotypes à propos des zones montagneuses du Proche et du Moyen-Orient, cette livraison de la remmm offre un regard en profondeur sur les modalités de l’islamisation des espaces montagnards au long de l’histoire. Les diverses contributions rassemblées ici s’attachent plus précisément à mesurer la place de l’idée de réforme dans le système cognitif et la pensée religieuse des sociétés de montagne. L’exigence de rénovation spirituelle anime périodiquement ces dernières, dans le cadre d’un processus d’auto-islamisation. La réforme apparaît par conséquent comme un moment-clé dans la construction d’une culture religieuse qui s’alimente à la fois à la source d’un fonds local susceptible de nombreuses réélaborations, et d’apports idéologiques exogènes. Le numéro offre un panorama en diachronie de diverses situations d’occurrence de la réforme : des premiers murābiṭ-s à la réforme du druzisme, de l’Atlas des tribus almohades au Rif des saints, pour s’intéresser ensuite au réformisme algérien, au travers des exemples kabyle et aurésien. À l’inverse de l’image souvent véhiculée de l’enfermement, de l’immobilisme et de la résistance opiniâtre des espaces montagnards, ces contributions éclairent le processus d’intégration de la religion des montagnes dans les valeurs culturelles de la société englobante, et l’enracinement géographique de pratiques et de doctrines religieuses susceptibles de constituer les bases spirituelles de nouveaux pôles religieux : les « montagnes savantes », qui vont durant l’époque moderne participer pleinement à la production d’un savoir et d’un encadrement de haute réputation.

Première partie

Sociétés de montagne et réforme religieuse en terre d’islam
Jean-Pierre Van Staëvel

Entre ciel et terre : la montagne dans l’imaginaire littéraire arabe médiéval
Monica Balda-Tillier

La foi peut-elle soulever les montagnes ?
Révolution almohade, morphologie sociale et formes de domination dans l’Anti-Atlas et le Haut-Atlas (début xiie s.)
Jean-Pierre Van Staëvel

Retour sur les sociétés de montagne au Maghreb :fuqahā’ et soufis du Bilād Ghumāra (XIe-XVIIe siècles) à l’épreuve des réformes de la pratique religieuse
Mohamed Mezzine et Jacques/Jawhar Vignet-Zunz

La réforme druze dans les montagnes syriennes au ixe/xve siècle
Wissam Halabi-Halawi

Les montagnes et la montée des clercs dans l’Algérie coloniale. Viticulture, montagnes et réformisme (iṣlāḥ) aux xixe-xxe siècles
Kamel Chachoua

Entretien avec Fanny Colonna sur la question du changement religieux en montagne, dans l’Algérie des xixe et xxe siècle : retour sur l’ouvrage Les versets de l’invincibilité [Texte intégral]
Jean-Pierre Van Staëvel

Deuxième partie

Etudes libres

Dima de Clerck
Irene González González
Alix Philippon

Lectures

Aurélien Montel
Henri Bresc
Michel Boivin
Tassos Anastassiadis
Rachida Chih
Élise Voguet
Falestin Naili
Giuseppe Cecere
Cyrille Aillet
Stéphane Pradines
Francesco Binaghi
Catherine Mayeur-Jaouen
Didier Guignard
Abderrahmane Moussaoui
Daniel Meier
Aude Signoles
Catherine Miller
Gaétan du Roy
Manon Istasse
Kamel Chachoua
Azzedine Kinzi
Stéphanie Dechezelles

Ressources électroniques

Françoise Acquier, Fabrice Melka, Julien Gillet et Véronique Ginouvez

Vous aimerez aussi...