Boëx, Cécile, Cinéma et politique en Syrie. Écritures cinématographiques de la contestation en régime autoritaire, Paris, L’Harmattan, 2014, 256p.

boëxDepuis 1963, les régimes baathistes ont tenté de façonner un cinéma à leur image. Ce projet a néanmoins été contesté par des cinéastes qui ont investi cet art en contournant les contraintes imposées par un système de production supervisé par l’État. Dans ce contexte de contrôle politique exacerbé, le point de vue relève alors du défi, se construisant aux marges d’un dispositif de censure toujours mouvant. Dès les années 1970, le cinéma financé par le secteur public devient ainsi l’un des rares espaces d’expression critique. Tout en apportant des éléments de réponse à ce paradoxe, cet ouvrage propose une incursion au cœur des films pour saisir ce qu’ils nous disent de l’ordre politique en Syrie, sur une période allant jusqu’à la fin des années 2000. Croisant un questionnement sur les modes d’énonciation de la critique propres au langage cinématographique en contexte autoritaire, la réflexion présentée ici invite à une nouvelle forme de dialogue entre le cinéma et les sciences sociales.

Voir sur le site de l’éditeur


Vous aimerez aussi...