Appel à communications : Sixième Colloque International Kateb Yacine “Kateb Yacine : Interactions culturelles, textuelles et artistiques”, Guelma (Algérie), 22-25/03/2015 — LIMITE : 31/10/2014

Sixième Colloque International Kateb Yacine à Guelma – Algérie

22-25 Mars 2015

Kateb Yacine : Interactions culturelles, textuelles et artistiques

On a rapproché les écrits de Kateb de ceux de Kafka et des surréalistes, de Joyce et de Faulkner, de Baudelaire et de Rimbaud, de l’école du Nouveau Roman et de la tradition orale arabe ; on a cherché à trouver par quoi il se démarque de Camus et de Féraoun, par quoi il aurait ouvert une nouvelle voie à la littérature maghrébine de langue française, initiant toute une génération de nouveaux écrivains à une nouvelle modernité ; on réfléchit encore et on essaie d’expliquer un abandon, différemment perçu, de l’écriture en français au profit du théâtre en dialectal algérien.

Mais on n’a pas encore fini d’explorer ce champ riche en pistes de recherche, aussi nombreuses que variées, conduisant au plus secret  de la littérarité katébienne, dans sa quête ininterrompue de l’essence même de l’être humain au défi de ce qui fonde son humanité tant au point de vue individuel qu’au point de vue social, sans doute surtout du point de vue ontologique qui donne à l’œuvre toute son universalité sans lui faire perdre son ancrage contextuel.

Benamar Mediène rappelle par ailleurs que la première apparition publique de Kateb a été en qualité de conférencier à la société savante de Paris et que Kateb se situe donc, au commencement, comme intellectuel algérien et parle en tant que tel, en 1947. C’est dire que sa relation avec les intellectuels (français, maghrébins, arabes, soviétiques) ne cessera jamais d’être, pour lui, une nécessité politique.

Autant dire que Kateb constitue un moment nodal et un lieu stratégique de ce qu’on s’est accordé à appeler l’interculturel, avec ses différents avatars et ses multiples variantes. Certes la dimension universaliste est là dans toute la richesse de ses références et dans le flot de ses échos polyphoniques. Mais un autre rapport s’est instauré, depuis Kateb, entre la littérature maghrébine de langue française et la notion d’arabité dans ses manifestations littéraire, religieuse, linguistique, culturelle au sens large, politique aussi, d’une certaine façon. La question de la traduction n’étant pas étrangère à ce rapport.

Le cinquième colloque Kateb Yacine a ouvert le champ à l’interrogation de ce rapport, mais la question n’est qu’effleurée encore : l’arabité s’ouvre à Kateb, il faut élargir cette fenêtre.

On a cependant peu travaillé, semble-t-il, sur la relation de Kateb et son œuvre aux autres arts, le théâtre excepté. Même pour ce dernier, il serait intéressant que les spécialistes des arts de la scène, qui ont monté des pièces de Kateb, s’expriment pour faire part de leur propre gestation créatrice à la représentation des textes katébiens.

Quant aux autres arts, d’emblée, on pense à Issiakham, le compagnon de voyage de Kateb, on pense aux spectacles audiovisuels inspirés de l’œuvre katébienne, surtout de Nedjma. De ce point de vue, l’initiative de Benamar Mediène est à revisiter et à faire proliférer. On verrait la musique s’approprier d’extraits ciblés du cycle de Nedjma ou retravailler certains passages du théâtre populaire (Pensons au « Poète comme un boxeur »). D’autres formats, grâce surtout à l’art numérique, sont à envisager, dans la même perspective.

Partant de cette conviction, les organisateurs du VIème FORUM INTERNATIONAL KATEB YACINE DE GUELMA, sur proposition de l’évaluation faite par le Conseil scientifique du Colloque International Kateb Yacine à Guelma, de retenir, pour le VIème Colloque International Kateb Yacine (Mars 2015), le titre : « Kateb Yacine : Interactions culturelles, textuelles et artistiques ».

Modalités de participation

La date limite pour l’envoi des projets de communication est fixée à la fin du mois d’octobre 2014. Une réponse du Conseil scientifique sera donnée avant la fin du mois de novembre, avec une lettre d’invitation pour les auteurs des projets acceptés, en vue de toute procédure de prise en charge, de visa et d’autorisation d’absence

Les projets de communication (Titre, résumé et CV succinct) sont à adresser au Pr. Mansour M’henni, coordinateur du Conseil scientifique du colloque à l’adresse mail suivante : mansourmhenni50@gmail.com

M. Ali Abbassi, président de l’association organisatrice, Association Promotion Tourisme et Action Culturelle (Guelma-Algérie), est à mettre en CC pour chaque envoi, à l’adresse mail : aliabbassi139@yahoo.fr

Le conseil scientifique du Colloque international Kateb Yacine à Guelma est constitué des membres suivants, désignés pour un mandat de cinq ans :

  • Zineb ALI BENALI (Algérie)
  • Khalid Hadji (Maroc)
  • Mansour M’HENNI (Tunisie – coordinateur du VI° colloque)
  • Samir MARZOUKI (Tunisie)
  • Benamar MEDIENE (Algérie)
  • Rahmouna MEHADJI (Algérie)
  • Dalila MEKKI (Algérie)
  • Anne ROCHE (France)
  • Abderrahman TENKOUL (Maroc)
  • Patrick VOISIN (France)

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search