Dienne, Moussa, L’Islamisme. La théorie économique. L’économie de la prospérité, tome 2, Paris, L’Harmattan, 2014, 338p.

En dépit de tous les atouts que possèdent les Etats-Unis, ils n’arrivent pas à se débarrasser des problèmes structurels qui hantent le sommeil des gouvernements des pays de l’OCDE. Comment les pays dits émergents et les autres plus pauvres encore, qui n’ont que peu de ces atouts, peuvent-ils espérer échapper aux casse-têtes inhérents au capitalisme ? N’est-il pas temps d’aller au-delà des déséquilibres et des difficultés systémiques pour considérer le véritable problème qui n’est autre que le capitalisme lui-même ?

Voir sur le site de l’éditeur



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2014, 30 juin). Dienne, Moussa, L’Islamisme. La théorie économique. L’économie de la prospérité, tome 2, Paris, L’Harmattan, 2014, 338p. IISMM. Consulté le 21 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pygt

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search