Dienne, Moussa, L’Islamisme. La question idéologique, tome 1, Paris, L’Harmattan, 2014, 252p.

Il est temps de cesser de confondre islamisme et Islam et de brandir le Coran comme étant une Constitution. L’islamisme est certes une émanation des règles et des choix de valeurs de l’Islam, mais il n’est pas l’Islam lui-même dans la totalité de ses dimensions. L’Islam en tant que religion est foi, culte et humanisme. Le Coran, Livre de la Shariah, est la source des valeurs et des principes de référence absolue du droit à partir duquel se construit le fond de la Constitution de l’Etat islamiste.
Voir sur le site de l’éditeur



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2014, 30 juin). Dienne, Moussa, L’Islamisme. La question idéologique, tome 1, Paris, L’Harmattan, 2014, 252p. IISMM. Consulté le 19 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pygs

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search