Oulamara, Messaoud, Les Sentiers de l’honneur. Dans le Mouvement de Libération nationale en Haute-Kabylie : du PPA au FFS, Paris, L’Harmattan, 2014, 262p.

Messaoud Oulamara a été l’une des chevilles ouvrières du mouvement indépendantiste algérien. Pendant 30 ans, il en a assuré la coordination dans la zone de la Haute-Kabylie. Publié d’abord en tamazight, le livre fait revivre la vie des années 30 et 40, la lutte pour l’indépendance, les passages de l’auteur en prison, notamment sous Ben Bella. C’est un témoignage vivant où l’auteur a accepté de parler “comme un simple Algérien qui a fait son devoir au même titre que les autres Algériens”.

Voir sur le site de l’éditeur



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2014, 30 juin). Oulamara, Messaoud, Les Sentiers de l’honneur. Dans le Mouvement de Libération nationale en Haute-Kabylie : du PPA au FFS, Paris, L’Harmattan, 2014, 262p. IISMM. Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pygm

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search