Chaouati, Amel, Les Algériennes du château d’Amboise, La Cheminante, novembre 2013, 214 p.

Cet ouvrage hors norme d’Amel Chaouati révèle un pan de l’Histoire jusque-là enfoui
dans l’oubli collectif des mémoires algériennes et françaises qui en retiennent
de l’émir Abd el-Kader que sa dimension de héros de guerre et penseur soufi,
plutôt que de l’envisager, dans sa reddition, sur le versant simplement humain,
celle d’un homme qui souhaitait sauver les siens d’une mort certaine.

L’exil en Orient qu’il appelait de ses vœux est ajourné par un long séjour en France.
L’émir y est, avec sa suite – hommes, femmes et enfants -, enfermé successivement
à Toulon, Pau, puis au Château d’Amboise durant quatre ans.

Munie d’une documentation historique incontestable, Amel Chaouati s’est lancée
dans le récit de la vie de ces femmes et enfants oubliés de l’Histoire.

Elle leur rend un hommage inédit, porteur d’un lien nouveau entre l’Algérie et la France,
où une vérité se faisant jour ouvre l’horizon d’un nouveau dialogue.

Voir sur le site de l’éditeur


Vous aimerez aussi...