Altigan, Yusuf, L’Homme désoeuvré, Arles, Actes Sud, 2014, 240p.

altiganFlâneur, amoureux maladroit et désabusé, le personnage de ce livre est très éloigné des idéaux masculins de la république kémaliste. Outsider jouisseur et angoissé, il promène sa quête de beauté sur les rives du Bosphore, dans les ruelles d’Istanbul, et dérive ainsi, au fil du temps, sans jamais croire à l’amour. Amant insaisissable des femmes de passage, cet homme est à lui seul une fulgurance d’émotions partagées.

Occupant pour le lecteur turc la même place que L’Étranger de Camus dans la littérature française, ce livre paraît en 1959 à Istanbul. Il bouleverse d’emblée le paysage romanesque, où dominent alors et depuis la guerre la littérature villageoise et le roman psychologique teinté d’existentialisme.

Voir sur le site de l’éditeur



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2014, 31 mai). Altigan, Yusuf, L’Homme désoeuvré, Arles, Actes Sud, 2014, 240p. IISMM. Consulté le 18 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pyb1

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search