Journée d’études : « Les usages sociaux de la littérature au Maghreb » — FMSH-EHESS/LAS, Paris, 9h-12h, 06/06/2014

Les usages sociaux de la littérature au Maghreb
Journée d’études organisée le 06 juin 2014
Par Tassadit Yacine et Hervé Sanson
FMSH-EHESS/LAS
9 h à 19 h – salle 2, 105 bd Raspail, 75006 Paris

 

9 h – 9 h 15 : Brigitte Derlon et Alexandra Galitzine-Loumpet

9 h 15 – 9 h 30 : Introduction des travaux par les organisateurs, Mme Tassadit Yacine (directrice d’études, EHESS/LAS) et Mr Hervé Sanson (chargé de cours et de recherches, Univ. Aachen, Allemagne)

Session 1 – 9 h 30-11 h 10 : « Questions de patrimoine : une archéologie des savoirs »

Modérateur : Tassadit Yacine, directrice d’études, EHESS/LAS

9 h 30-9 h 50 : Rachid Mendjeli, doctorant, EHESS/LAS : « Djema El Fna : un espace-temps de traduction et de création du récit littéraire et cinématographique ? »

9 h 50-10 h 10 : Abdelkader Bezzazi, professeur, Univ. Oujda, Maroc : « Du patrimoine culturel berbère : socialisation, appartenance, identité dans la littérature orale »

10 h 10-10 h 30 : Fatiha Kaïd, docteur, Paris VIII : « L’œuvre de Djamel Souidi comme archéologie de l’Histoire ancienne de l’Algérie »

10 h -30-10 h 50 : Abdelhak Lahlou, doctorant, EHESS LAS : « Poésie et éducation dans la tradition kabyle »

10 h 50-11 h 10 : discussions avec la salle.

Session 2 – 11 h 20-12 h 40 : « Norme et genre : une écriture de la transgression »

Modérateur : Khalid Zekri, Univ. Meknès, Maroc

11 h 20-11 h 40 : Isabelle Charpentier, Maître de conférences, Versailles/CSE EHESS/CNRS : « Contre « la conspiration du silence », « écrire pour rester en vie » – l’écriture d’auteures (franco-)algériennes d’expression française à l’épreuve des violences de genre pendant la « décennie noire » en Algérie »

11 h40-12 h 00 : Marien Gouyon, doctorant, EHESS/LAS : « Abdallah Taïa et Hichem Tahir : le rôle de l’écriture dans la construction identitaire de leur homosexualité »

12 h 00-12 h 20 : Djamal Arezki, doctorant, EHESS/LAS : « L’écriture féminine d’expression française : le cas de Maïssa Bey. Écrire c’est être : l’écriture de survie de la décennie noire. Une analyse du roman Au commencement était la mer »

Session 3 – 14 h-15 h 20 : « Positionnements de l’écrivain maghrébin : quelques parcours en résistance »

Modérateur : Hervé Sanson, Univ. Aachen, Allemagne

14 h-14 h 20 : Clothilde Sauret, doctorante, EHESS/LAS : « La littérature algérienne comme esthétique sociale, expérience éthique et puissance du négatif »

14 h 20-14 h 40 : Zineb Ali-Benali, professeur, Univ. Paris VIII : « En finir avec la critique de l’État-Nation ? Écriture et dissidence »

14 h 40-15 h : Khalid Zekri, professeur, Univ. Meknès, Maroc : « Postures de l’écrivain au Maroc »

15 h-15 h 20 : Doria Le Fur, EHESS/LAS : « Le champ littéraire algérien face à l’arabo-islamisme exclusif post-indépendance. Le parcours de Mouloud Mammeri »

15 h 20-15 h40 : discussions avec la salle.

Session 4 – 15 h 50-17 h 20 : « 1990-2000 : social, éthique et esthétique. Du politique au poétique »

Modérateur : Zineb Ali-Benali, professeur, Univ. Paris VIII

15 h 50-16 h 10 : Lynda Nawel Tebbani, doctorante, Paris IV La Sorbonne/Lyon 2 :

« Émeute, révolte et révolution dans Les Sens interdits de Mourad Djebel : mémoire et souvenir d’une société à la dérive »

16 h 10-16 h 30 : Salah Ameziane, doctorant, Univ. Cergy-Pontoise : « La question du modèle dans le roman algérien d’après 1989 »

16 h 30-16 h 50 : Tristan Leperlier, doctorant, EHESS/CSE/CNRS : « Algérie 2000 : le refus de l’engagement »

16 h 50-17 h 10 : discussions avec la salle.


Vous aimerez aussi...