Soutenance de thèse : Ibrahim Shaddoud, Céramiques des forteresses croisées, ismaéliennes, ayyoubides, et mameloukes de Syrie du Nord — Aix-en-Provence, MMSH, 14h, 28/03/2014

Résumé de thèse

Cette opération de recherche, qui est l’objet de la thèse d’Ibrahim Shaddoud, a pour sujet l’étude des céramiques d’époque islamique mises au jour par la DGAMS dans les fouilles des citadelles de Syrie du nord : les forteresses bâties sur le versant occidental du Djebel de Bahra,  Qalaat Al-marqab et le Crac des Chevaliers ; celles érigées à l’intérieur du Djebel Bahra, Massyaf et Qalaat Abou Qobeis ; et celles implantées dans la vallée de l’Oronte, Qalaat Shaizar et Shumimis. Ces châteaux ont été occupés par les Croisés, les Ismaéliens, les Ayyoubides de la fin du XIe à la fin du XIIIe siècle, avant d’être pris et contrôlés par les Mamelouks jusqu’au début du XVe siècle. La confrontation des lots de céramiques trouvées dans ces places fortifiées mettra en évidence les particularismes géographiques (forteresses côtières, de montagne et de plaine), culturels  et économiques qui ont présidé à la constitution de ces ensembles.

Cette soutenance a eu lieu le vendredi 28 Mars 2014 à 14h00

Adresse de la soutenance : MMSH 5 rue du Château de l’horloge – salle Amphi-MMSH (Aix-en-Provence).

devant le jury composé de :

Jean-Pierre VAN STAEVEL Professeur d’université Université Paris IV Rapporteur
Pascale BALLET Professeur d’université Université de POITIERS Rapporteur
Denys PRINGLE Professeur d’Université Université de Cardiff Examinateur
Alastair NORTHEDGE Professeur d’Université Université de Paris 1 Examinateur
Roland-Pierre GAYRAUD Chargé de Recherche Aix Marseille Université Examinateur
Véronique FRANCOIS Directeur de Recherche Aix Marseille Université Directeur de thèse

 


Alice KADRI

Agrégée d'Espagnol et docteur en Histoire médiévale à l'Université de Nantes, elle travaille sur les mudéjars/morisques et la littérature aljamiada (Espagne, XV-XVIe s.).

Vous aimerez aussi...