Martini, Louis François, Le Crépuscule des Levantins de Smyrne. Etude historique d’une communauté, Paris, L’harmattan, 2013, 276p.

Le groupe des Levantins de Smyrne, mal connu, qui se revendiquait de plusieurs nations européennes, était constitué de tous les échelons de la société occidentale. L’abolition des Capitulations, lors de l’avènement de la République turque, mit fin à son statut juridique privilégié. L’incendie de la ville en 1922 les en chassa et les amena à Marseille, cité avec laquelle les liens, notamment commerciaux, étaient nombreux. L’évolution de la Turquie réduisit à néant leur espoir de retour.

Voir sur le site de l’éditeur


Vous aimerez aussi...