Atelier-rencontre avec Sébastien Jallaud autour de l’ouvrage La Chouette aveugle de Sâdeq Hedâyat — IISMM, 21 mai 2024, 11h


Réécouter la rencontre


 

L’IISMM organise un atelier-rencontre avec

Sébastien Jallaud
autour de l’édition et de la traduction de
La Chouette aveugle, Sâdeq Hedâyat (auteur)
Paris, Les Belles Lettres, 2024

Le mardi 21 mai 2024 à 11h à l’IISMM

avec :
Nicolas Filicic (Les Belles Lettres)
Sepideh Parsapajouh (CNRS, CéSor)
Mathieu Terrier (CNRS, LEM, IISMM)

Inscriptions : https://forms.office.com/e/NFkjZ2XQ7L

Vous êtes cordialement invités à y assister à l’IISMM ou à distance,
Lien de la visioconférence : https://bbb.ehess.fr/b/fra-lzk-hvs-wue

« Dans la vie il est des blessures qui semblables à la lèpre lentement dévorent et entament l’esprit dans sa retraite. » L’incipit de La Chouette aveugle est de ceux qui restent gravés dans les mémoires et dessinent en quelques mots un univers. Celui de Sâdeq Hedâyat est sombre, oppressant et morbide. Le narrateur de son roman, alterne les temps d’apaisement halluciné, que lui apporte l’opium, et les moments où il crie avec une acuité déchirante et une lucidité implacable son dégoût du monde et de la bassesse des comportements humains. La nouvelle traduction de Sébastien Jallaud proposée dans ce volume colle au texte de l’auteur, emprunte le rythme si particulier de ses phrases et restitue la crudité de ses analyses.

Imprimée pour la première fois en 1937 à Bombay, La Chouette aveugle connut une histoire éditoriale particulièrement complexe. Outre la traduction du roman, l’ouvrage donne à lire le résultat des recherches menées par Sébastien Jallaud, dans les bibliothèques et archives d’Europe et d’Iran, sur les différentes éditions du texte en persan, le contexte de publication de la première traduction française du roman (en 1953) et le séjour de Sâdeq Hedâyat en Inde. L’ouvrage contient enfin la toute première édition critique du texte persan de La Chouette aveugle ainsi que celle de deux courtes nouvelles écrites en français par Sâdeq Hedâyat, très probablement lors de son séjour indien.

Sâdeq Hedâyat est l’un des plus grands écrivains iraniens du XXe siècle. Né à Téhéran en 1903, il étudia dès l’adolescence la langue et la littérature françaises et séjourna en France à plusieurs reprises. En Iran, très actif dans la vie intellectuelle du pays, il se consacra à l’écriture tout en occupant différents postes administratifs subalternes. En butte à la censure et en désaccord avec les idées politiques d’une partie de ses collègues, il partit pour Paris en 1950, où il se donna la mort en avril 1951. Il laisse une œuvre abondante, notamment des nouvelles, ainsi qu’un roman, La Chouette aveugle.



Citer ce billet
Chargé de diffusion scientifique (2024, 26 avril). Atelier-rencontre avec Sébastien Jallaud autour de l’ouvrage La Chouette aveugle de Sâdeq Hedâyat — IISMM, 21 mai 2024, 11h. IISMM. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/wb6s

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search