Séminaire : « Ce que l’islam fait à la sécularisation », avec Leila Benhadjoudja, Professeure à l’université d’Ottawa – 13/12/2017

Dans le cadre du Réseau Thématique Pluridisciplinaire
« Islams et chercheurs dans la cité »,
Sonia Dayan-Herzbrun et Nadia Marzouki organisent trois séminaires sur le thème :
« Sécularisme et politique ».

Il s’agira ici de déconstruire la notion de sécularisme dans ses différentes acceptions, et d’en proposer une analyse politique.

  • La première séance de ce séminaire se tiendra
    le Mercredi 13 décembre 2017, de 14h à 17h,
    à l’Université Paris Diderot, Bâtiment Olympe de Gouges, Salle M19, niveau Mezzanine*

Leila Benhadjoudja, Professeure à l’Université d’Ottawa y présentera sa recherche sur « Ce que l’islam fait à la sécularisation ».

Les controverses liées à la visibilité de l’islam dans les sociétés occidentales posent des questions cruciales à la sociologie politique. Elles nous incitent à interroger les épistémologies dominantes en amont des théories de la sécularisation et de la religion. Ces théorisations, pour la plupart aveugle à la race, au genre et à la sexualité, sont limitatives quand il s’agit de comprendre ce que l’islam fait au séculier dans les sociétés libérales. À partir d’une recherche menée au Québec sur les mobilisations citoyennes et féministes des femmes musulmanes, je propose une analyse sur la manière dont ces mobilisations- souvent qualifiées de religieuses, mettent en tension les compréhensions dominantes sur le séculier et la sécularisation. L’agir et la subjectivation politiques des femmes musulmanes s’opposent aux narrations fémonationalistes et homonationalistes mettant en scène, de manière paradigmatique, l’intersection entre race, genre, sexualité, religion, classe et nation. Il devient alors possible d’identifier les liens entre la « sexularité » et le « sécularonationalisme » ainsi que les rapports de pouvoir qui opèrent à la dichotomisation entre « bonne » et « mauvaise » sécularisations.

  • Les prochaines séances du séminaire auront lieu le mardi 9 janvier 2018 et le lundi 12 mars. La séance du 9 janvier Bât. Olympe de gouges, Salle M19, de 14 à 17h) sera animée par Nadia Marzouki et Sonia Dayan-Herzbrun, autour d’une mise en parallèle de la notion de sécularisme telle qu’elle se trouve développée chez Talal Asad et chez Edward Said.

Vous aimerez aussi...