Soirée débat-documentaire : « Turquie : quel avenir après le référendum ? », Sciences Po Aix, 17h-20h, 12/05

« TURQUIE : QUEL AVENIR APRÈS LE REFERENDUM ? »

Vendredi 12 mai 2017 | 17h – 20h
Sciences Po Aix | 25 Rue Gaston de Saporta | Salle 206

Un évènement organisé par Ece Baykal, Elen Le Chêne, Aude Signoles | CHERPA & Sciences po Aix

Financé par le CHERPA, l’IREMAM, l’IDEMEC, WAFAW

Organisé en association avec TELEMME, le GIS Moyen-Orient et Mondes Musulmans
Avec le soutien de la Ligue des Droits de l’Homme Aix-en-Provence et La Cimade Aix-en-Provence

En présence de

Ahmet INSEL, professeur émérite de l’Université de l’Université de Galatasaray (Istanbul), auteur du livre « La nouvelle Turquie d’Erdogan. Du rêve démocratique à la dérive autoritaire »

Sarah CAUNES, Doctorante en sciences politiques – CRESPA, Paris 8 et Université Mimar-Sinan (Istanbul)

Guillaume PERRIER, Journaliste, réalisateur avec Gilles Cayatte du documentaire « Erdogan, l’ivresse du pouvoir » (2016)

Elise MASSICARD, Chargée de recherche au CNRS, spécialiste de la sociologie politique de la Turquie contemporaine

Ariane BONZON, Journaliste, Slate


Résumé de la conférence-débat

Le 16 avril dernier, les citoyens turcs étaient appelés à approuver ou rejeter une réforme constitutionnelle portée par le parti au pouvoir, l’AKP (Parti de la Justice et du Développement) et le président turc Recep Tayyip Erdoğan. Lors de cette consultation électorale, les électeurs se sont prononcés à 51.41% en faveur du « oui ». Ce projet de révision constitutionnelle, qui avait été adopté par le Parlement turc le 21 janvier 2017, prévoit l’instauration d’un régime au sein duquel le Président de la République cumule les fonctions de chef de l’État, de chef du gouvernement et de chef du parti majoritaire. Les opposants au projet dénoncent l’instauration d’un régime autocratique et la fin de l’État de droit.

Cette table ronde sera l’occasion de revenir sur les arguments de campagne, les débats inter-partisans et les changements de régime politique introduits par la réforme.


Vous aimerez aussi...