Conférence publique : « Turquie : journalistes et universitaires sous/en état d’urgence » – Sciences Po Aix, 18h15, 09/05

« TURQUIE : JOURNALISTES ET UNIVERSITAIRES SOUS/EN ÉTAT D’URGENCE »

Mardi 9 mai 2017 | 18h15 – 20h
Sciences Po Aix | 25 Rue Gaston de Saporta | Amphi Cassin

 

Une conférence-débat organisée par Ece Baykal, Elen Le Chêne, Aude Signoles | CHERPA & Sciences po Aix

Financée par le CHERPA, l’IREMAM, l’IDEMEC, WAFAW

Réalisée en association avec TELEMME, le GIS Moyen-Orient et Mondes Musulmans
Avec le soutien d’Amnesty International France et la section aixoise, Reporters Sans FrontièresLigue des Droits de l’HommeAix-en-Provence et La Cimade Aix-en-Provence

En présence de

Zeliha Gizem SAYIN, juriste spécialisée en droit civil à l’Université de Kadir Has (Istanbul), signataire de la pétition pour la paix, membre de l’Académie Solidaire d’Istanbul

Zeynep KIVILCIM, juriste en droit international public, Université d’Istanbul (licenciée), Universités de Humbolt et de Gottingen

Ragıp DURAN, journaliste, correspondant de Libération en Turquie

Olivier BERTRANDjournaliste et cofondateur du site Les Jours, auteur de nombreux articles sur la Turquie

Elise MASSICARD, chargée de recherche au CNRS, spécialiste de la sociologie politique de la Turquie contemporaine

Johann BIHR, responsable du bureau Europe & Asie Centrale de Reporters sans Frontières

Denise GUEGUEN, responsable de la coordination Turquie pour Amnesty International France

 

Résumé de la conférence-débat

En Turquie, universitaires, intellectuels et journalistes de Turquie sont confrontés à la montée en puissance de la criminalisation de leurs activités professionnelles depuis plusieurs années. Les atteintes aux libertés de recherche, d’enseignement et d’expression ont franchi une nouvelle étape au lendemain de la tentative de coup d’Etat du 15 juillet 2016. Plusieurs décrets gouvernementaux, autorisés par l’état d’urgence, ont scellé une répression généralisée, réduisant au silence toutes formes d’opposition et de critiques à la politique gouvernementale. Les intervenants reviendront sur cette situation d’injustice et de répression, sur l’ampleur de la purge et seront présents pour témoigner des faits dont ils ont fait personnellement l’expérience. Ils reviendront également sur les manifestations de solidarité aux universitaires et journalistes turcs qui sont organisées en Turquie et dans le monde.


Vous aimerez aussi...