Hakan Yücel, Maître de conférences à l’Université de Galatasaray (Istanbul, Turquie) – 18, 21 et 27/04/2017

Hakan Yücel est sociologue de formation et enseignant à l’Université Galatasaray d’Istanbul. Il a fait sa thèse de doctorat à l’EHESS en 2006 (Une identité générationnelle-territoriale? Les jeunes alévis du quartier Gazi d’Istanbul) sous la direction de Farhad Khosrokhavar. Il continue ses activités de recherches dans le domaine de la sociologie de la jeunesse, de la sociologie urbaine, des minorités et des mouvements sociaux en Turquie contemporaine.

Programme des conférences

  • Mardi 18 avril 2017, 16h-18h, IISMM (1er étage, salle des étudiants), 96 bd Raspail 75006 Paris

Être(s) juif et Arménien en Turquie d’aujourd’hui : de la stratégie du repli identitaire à la recherche de reconnaissance

Depuis les années 1990, les communautés non-musulmanes de la Turquie qui ont quitté la stratégie de repli identitaire sont en quête de reconnaissance et d’ouverture. à partir des données d’une recherche de terrain publiée en 2015, cette conférence invite à discuter les convergences et divergences des différentes stratégies identitaires des groupes non musulmans en Turquie d’aujourd’hui par l’intermédiaire du cas des communautés juive et arménienne.

  • Vendredi 21 avril 2017, 12h30-14h, INALCO (amphithéâtre 8), 65 rue des grands moulins 75013 Paris

« Mai ’68 » retardé de la Turquie ? Le mouvement de Gezi de 2013

Cette conférence invite à une discussion sur les impacts du « Mouvement de Gezi » dans le cadre des nouveaux mouvements sociaux de la Turquie d’aujourd’hui. La conférence portera sur le contexte social, les répertoires d’actions, les acteurs sociaux de ce mouvement puis sur les impacts sociaux et culturels de cet événement en le comparant avec le « Mai 1968 » turc.

  • Jeudi 27 avril 2017 14h30-16h30, Sciences Po – CERI, 56 Rue Jacob 75006 Paris

Le mouvement alévi : une communauté religieuse en quête de reconnaissance à l’épreuve de la modernisation, de l’urbanisation et de la sécularisation

Cette conférence vise à discuter les différentes dimensions du mouvement alévi qui a émergé à partir des années 1990. Tout en faisant des références aux impacts de la modernisation, des premières mobilisations alévies dans les années 1960 et les relations avec la gauche turque, la conférence va focaliser sur les demandes identitaires des Alévis dans le cadre des nouveaux mouvements sociaux.

 


Vous aimerez aussi...