Table ronde : Recherches anthropologiques sur le Maroc : approches croisées (Japon, Pays-Bas, USA, France, Maroc) – EHESS / IMAF, 14h-18h, 24/03/2017

Avec Tsuyoshi Saito, Université de Kobé & musée d’Ethnographie d’Osaka, et Léon Buskens, Université de Leiden & centre néerlandais de Rabat, l’un et l’autre enseignants invités à l’EHESS. Modérateur : François Pouillon, EHESS.

Vendredi 24 mars 2017, de 14 à 18h, à l’EHESS, 96 bd Raspail, 75006 Paris (Salle de réunion de l’IMAF, 2e étage)

Alors que la recherche ethnographique était rabrouée dans nombre de pays arabes, le Maroc a été après l’indépendance un vaste atelier d’enquêtes s’inscrivant dans cette discipline. Malgré le reflux des chercheurs français, on voit arriver sur ce terrain certain des plus éminents chercheurs anglo-saxons, avec notamment les perspectives opposées de Gellner et de Geertz. S’ensuit un important quadrillage développé par nombre de doctorants, parmi lesquels une nouvelle génération de chercheurs français, et bientôt, fait original au Maghreb, des chercheurs nationaux acceptant de s’inscrire dans cette perspective (Pascon, Hammoudi, Naciri, Rachik).
On plongera un peu dans cette histoire et en mettant en avant l’arrivée d’approches nouvelles, venant de pays aux traditions scientifiques fort différentes : les Hollandais, analysés par Léon Buskens ; les Japonais, analysés par Tsuyoshi Saito.

Dans une perspective historique, Tsuyoshi Saito présentera en outre un exposé sur : “Mokhtar es-Soussi et Robert Montagne sur la société marocaine : Approches ethnographiques en regard”.


Vous aimerez aussi...