Table ronde IISMM : présentation de l’ouvrage « Subversives and Mavericks in the Muslim Mediterranean – A Subaltern History » Edited by Odile Moreau and Stuart Schaar (University of Texas Press, 2016) — à l’EHESS (Salle Lombard), 17h-19h, 21/02/2017


Présentation de l’ouvrage le mardi 21 février 2017 de 17h à 19h à l’EHESS
(Salle Lombard, 96 bd Raspail, 75006 Paris)

En présence d’Odile Moreau (MCF à l’Université de Montpellier 3)

Discutants : Alain Messaoudi (MCF à l’Université de Nantes)
& Pierre Vermeren (Prof. à l’Université de Paris 1)

Entrée libre dans la limite des places disponibles

 

Résumé en français : Les études subalternes, l’étude des gens n’appartenant pas à l’élite ou sous-représentés, ont révolutionné l’écriture de l’histoire du Moyen-Orient. « Subversives and Mavericks » représente l’étape suivante dans cette transformation. Le livre explore la vie de onze non-conformistes qui sont devenus des acteurs du changement politique et social, en organisant activement de nouvelles formes de résistance, soit contre les régimes européens coloniaux soit contre les sociétés traditionnelles dans lesquelles ils vivaient, qui ont perturbé le statu quo, et dans certains cas, avec des résultats exceptionnels. Ces études de cas mettent en lumière les connexions transfrontalières dans le monde méditerranéen, en explorant comment ces relations trans-locales ont été vécues. Les chapitres de ce livre examinent les vies de subversifs et d’aventuriers tels que Tawhida ben Shaykh, la première femme arabe diplômée en médecine; Mokhtar al-Ayari, un leader syndical tunisien radical; Nazli Hanem, Kmar Bayya et Khiriya bin Ayyad, trois femmes aristocrates qui ont résisté aux structures patriarcales de leurs sociétés en organisant et en participant à des salons intellectuels pour hommes et femmes et en préconisant le changement social; Qaid Najim al-Akhsassi, ex-esclave et officier militaire, qui lutta contre l’expansion coloniale française et espagnole; et Boubeker al-Ghandjawi, commerçant quasi analphabète qui réussit, grâce à ses diverses connexions, à établir d’importantes relations entre le sultan marocain et le représentant du gouvernement britannique. Bien que basé sur des perspectives individuelles et locales, « Subversives and Mavericks in the Muslim Mediterranean » révèle des connexions trans-locales nouvelles et méconnues à travers le monde musulman, éclairant notre compréhension de ces sociétés au-delà des cercles étroits des élites.

Télécharger l’affiche – 21 février 2017


Vous aimerez aussi...