Séminaire « Orient-Littératures : la liberté dans les littératures arabes modernes et contemporaines »

 

Orient-Littératures : la liberté dans les littératures arabes modernes et contemporaines

  • Gilles Ladkany, MCF, ENS
  • Marie-Thérèse Oliver-Saïdi, agrégée de lettres classiques
  • Rania Samara, professeur, Université Paris-III
  • Maher Al Munajjed, docteur ès lettres
  • Bruno Drweski, INALCO

Il y a plus d’un siècle, profondément convaincu de la vocation arabe de la région, le grand écrivain et penseur syrien Al Kawakibi dénonce le despotisme ottoman et professe des idées libertaires et patriotiques contre le sultan d’Istanbul. Son ouvrage Um al-Qura (La mère des Cités) met le patriotisme au-dessus des différences ethniques et religieuses. Et dans Tabâ’i al-Istibdâd (Caractéristiques du despotisme), il prône l’instauration de la démocratie et plaide pour une égalité parfaite entre les religions et pour le respect des croyances afin de préserver la solidarité nationale.

La dernière révolution populaire en Égypte a été celle de 1919 contre l’occupation britannique. Naguib Mahfouz de 7 ans allait garder un souvenir ineffaçable de ce qu’il avait vu dans la rue et en faire plus tard le socle de sa vaste œuvre littéraire. La Trilogie du Caire a été déterminante pour l’attribution du prix Nobel de littérature en 1988 à l’écrivain. Un siècle ou presque après, le réveil littéraire s’est produit, mais cette fois-ci avant le tumulte politique, et il a préparé le terrain.

Aujourd’hui, avec le recul que nous avons à l’égard de ce que l’on a appelé les printemps arabes depuis 2011, nous remarquons que certains courants dans les pays arabes reprennent en grande partie l’esprit de « libération » de la Nahda pour mettre en place des régimes où le seul mot ne revient pas à un parti unique dictatorial et tyrannique ainsi que le prédisait Al-Kawakibi et sa génération. Nous serions alors dans le droit fil des initiateurs de la Nahda.

Lorsque l’on lit de la littérature arabe moderne on ne sera pas surpris de voir le monde arabe en ébullition. Du Maroc au Yémen, à Damas… les écrivains ont réclamé avec ardeur davantage de liberté, la fin de tabous étouffants et le droit de demander des comptes aux dirigeants.

La littérature arabe connaît un extraordinaire renouveau. Rarement autant d’écrivains s’étaient colletés aussi passionnément aux sujets qui agitent aujourd’hui les sociétés arabes : la liberté politique, la dignité, les droits des femmes, la religion, l’intégrisme, les effets oppressants de la tradition, de la famille et des préjugés. Les écrivains se sont lancés en avant du mouvement pour la liberté et le changement.

Suivi et validation pour le master : 36 h (= 9 ECTS)

Mentions & spécialités :

  • Histoire et civilisations (Séminaire de recherche M1S1 M1S2 M2S3 M2S4)
  • Théorie de la littérature (Séminaire de recherche M1S1 M1S2 M2S3 M2S4)

Renseignements : 32 heures de séminaire et 10 heures : table ronde, journée d’études et conférences. Les séminaires seront validés en fonction des demandes des étudiants et enseignants. Responsables à contacter: Gilles Ladkany par courriel ou tél. : 07 86 99 33 37, Maher Al Munajjed ou Marie-Thérèse Oliver-Saïdi par courriel.

Direction de travaux d’étudiants : la direction des travaux des étudiants portera d’une part sur la littérature arabophone mais également francophone dans le monde arabe. Elle prendra en compte les problèmes de traduction et se fera dans une perspective comparatiste.

Réception : les étudiants seront reçus à leur demande et en fonction des disponibilités des responsables le jeudi de 15 h à 17 h.

Niveau requis : présentation d’un projet écrit en vue de travaux de M1 ou de M2.

Ccontact : ladkany(a)ehess.fr, maher.al(a)wanadoo.fr, oliver_saidi(a)hotmail.com

2e et 4e jeudis du mois de 15 h à 17 h,  du 14 novembre 2013 au 26 juin 2014
IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail 75006 Paris

Programme

  • Jeudi 14 novembre 15h-17h

Présentation de la thématique du séminaire 

Salam Kawakibi : Caractéristiques du despotisme dans les ouvrages d ‘Abd al-Rahman Kawakibi      

  •  Jeudi 28 novembre 15h-17h

 Mélanie Henry : Contributions littéraires à la mémoire  des grands soulèvements populaires du XX ème siècle égyptien

  •  Mardi 17 décembre 15h-17h (même salle)

 Leyla Dakhli : Poésie et politique dans la sphère publique arabe. Comment l’interpréter ?

  •  Jeudi 9 janvier 15h-17h

 Anna Poujeau : La poésie orale funéraire chez les chrétiens du sud de la Syrie (jabal al arab et Hawran)

  •  Jeudi 23 janvier 15h-17h

 Roula Nabulsi : La liberté de la femme face aux traditions sociales dans l’oeuvre romanesque d’Ulfa al-Idlibi

  •  Jeudi 13 février 15h-17h

 Chantal Verdeil : Une éducation au martyre, le théâtre à l’USJ à la fin de la période ottomane

  •  Jeudi  27 février 15h-17h

 Tristan Leperlier : Ahlam Mosteghanemi et Maïssa Bey : deux « féministes » algériennes en voie de consécration dans la décennie noire en Algérie

  •  Jeudi 13 mars 14h-16h

 Bruno Drewski : La quête de liberté, l’éclatement des empires et les interactions entre l’Europe de l’est et le Moyen-Orient vers 1990

  •  Jeudi 27 mars 15h-17h

Iman Humaydan : L’engagement de l’écrivain en faveur de la liberté à partir des ouvrages del’auteur

  •  Jeudi 10 avril 14h-18h, salle Lombard

Table ronde autour de Charif Majdalani en présence de l’écrivain

  • Lundi 28 avril 15h-17h, salle des étudiants

Elisabeth Vauthier : Subversion et roman syrien

  •  Jeudi 22 mai 15h-17h

 Katia Ghosn : Libération sexuelle et conscience politique dans « Tawâhin Bayrut » de Tawfiq Youssof Awwad  et «  Ana, ah’ya» de Leila Baalbaki

  • Mercredi 11 juin 15h-17h — Salle du CEAF, 2e étage, 96, bd Raspail, 75006 Paris

 Frédéric Lagrange : La complainte du tortionnaire : « Tarmi bi-sharar « » d’Abduh Khâl, dire la transgression dans le roman saoudien contemporain                                                                                                       

 

Plus une journée spéciale au printemps 2014 et quelques séances communes avec le séminaire « La question palestinienn au prisme du colonial»

 

 


Vous aimerez aussi...