Histoires de l’art dans le monde musulman (Maghreb et Moyen-Orient), XIXe-XXIe siècle

1er et 3e vendredis du mois de 15 h à 17 h
IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail 75006 Paris
Du 20 novembre 2015 au 3 juin 2016

Après avoir effectué un état des lieux de la recherche sur les arts visuels du Maghreb et du Moyen-Orient lors des deux premières années du séminaire, l’ARVIMM ouvre un nouveau cycle portant sur la production des histoires de l’art dans et sur la région. Trois axes d’interrogation seront abordés. Le premier aura pour but de rendre compte des histoires de l’art produites nationalement, et d’en identifier les acteurs et les usages. Nous tenterons de mettre en lumière les dynamiques régionales à l’œuvre et leur inscription dans des processus politiques comme les mouvements d’indépendance, le panarabisme ou la mondialisation. Un deuxième axe abordera le contexte actuel de réévaluation des modernités extra-occidentales auquel prennent part de nombreuses institutions muséales à l’aune d’outils théoriques tels que l’histoire globale et les études postcoloniales et culturelles, et les écueils (formes d’assignations, universalisme, détermination occidentale des conventions esthétiques). Cet axe sera propice à la comparaison internationale et à la spécification de la situation de la région. Un troisième axe méthodologique abordera la dimension patrimoniale de la production des histoires de l’art, à travers la question de la conservation des œuvres et des archives, de leurs accessibilités dans un moment historique traversé par les conflits, où les productions artistiques sont au cœur du débat public sans constituer pour autant une priorité politique.

Programme

04/12/15            

Annie Vernay-Nouri, conservatrice en chef, département des Manuscrits de la Bibliothèque Nationale de France & Eloïse Brac de la Perrière, maîtresse de conférences à l’Université Paris-Sorbonne, Présentation de l’exposition : Paroles des bêtes (à l’usage des princes).

Suivi de la visite de l’exposition (Merci d’envoyer vos demandes à arvimm.groupe(ârôbâse)gmail.com).

11/12/15  (salle des étudiants, IISMM)

Anahi Alviso Marino, doctorante en Science Politique, Université Paris 1-Panthéon Sorbonne et Université de Lausanne, Restituer l’histoire de l’art au Yémen : l’art comme produit culturel de projets politiques.

22/01/16 (salle des étudiants, IISMM)

Ridha Moumni, ancien pensionnaire à l’Académie de France à Rome, Historien de l’art et commissaire d’exposition, L’histoire de la peinture dans la régence de Tunis.

29/01/16            

Catherine Fraixe, ENS Bourges, chercheuse associée au CEHTA/EHESS, Titre à confirmer.

05/02/16            

Shakiba Sharifian, Teaching staff and Ph.D. student, Islamic Art University, Tabriz, Boursière d’excellence, Université de Genève, The Development of art discourse in the Middle East. Case study: Iraqi painting.

19/02/16            

Perin Emel Yavuz & Annabelle Boissier, Temporalités en histoire de l’art. Valeurs et usages de la notion de retard.

18/03/16            

Marion Von Osten, artiste, écrivaine, chercheuse et commissaire d’exposition, Zurich University of Arts, Aesthetics of Decolonization – The magazine Souffles (1966-1972).

01/04/16            

[Séance de 3h]

Elahe Helbig, Academic Assistant at the University of Geneva, Faculty of Humanities, Department of Mediterranean, Slavonic and Oriental Languages, Making History: Nineteenth-Century Photography in Iran and its Role in Nation-Building ;

Claudia Polledri, docteure en littérature comparée et en histoire de l’art), coordinatrice scientifique du CRIalt, Université de Montréal, Beyrouth dans la représentation artistique contemporaine : écrire l’histoire par la photographie.

15/04/16            

Séance consacrée aux travaux des étudiants.

06/05/16            

Paola Gandolfi, enseignante-chercheuse, Université de Bergame, Pour une conversation entre recherches artistiques et recherches anthropologiques à partir de l’idée d’expérimentation. Vers une réécriture des histoires de l’art contemporain au Maghreb.

20/05/16            

Morad Montazami, commissaire-chercheur à la Tate Modern (pour les collections Moyen-Orient/Maghreb), Titre à confirmer.

03/06/16            

Béatrice Joyeux-Prunel, maîtresse de conférences en histoire de l’art contemporain, ENS Paris, Collecter des catalogues d’expositions dans le monde musulman, 19e-20e siècles : le projet numérique Artlas.

Informations pédagogiques

Suivi et validation pour le master : Mensuel annuel/bimensuel semestriel (12 h = 3 ECTS)

Mentions & spécialités :

Site web : http://arvimm.hypotheses.org/

Adresse(s) électronique(s) de contact : alain.messaoudi(at)univ-nantes.fr, arvimm.groupe(at)gmail.com

Voir sur le site de l’EHESS


Vous aimerez aussi...