Atelier « Islam et le nouvel esprit du capitalisme »

Responsables

  • Dilek Yankava, post-doctorante,ERC WAFAW Program, IREMAM
  • Hicham Benaissa, doctorant, GSRL-EPHE
  • Frederic Coste, doctorant, Sciences Po Paris

Horaires et lieu

 1er jeudi du mois, 17h à 19h
Du 6 novembre 2014 au 4 juin 2015

EHESS, salle 10, 105 bd Raspail, 75006 Paris, du 6 novembre 2014 au 5 février 2015
IISMM, salle des étudiants, 1er étage, 96 bd Raspail, 75006 Paris, du 5 mars au 4 juin 2015

 

Présentation

Les études sur l’islam en rapport avec l’économie relèvent fondamentalement de la sociologie wébérienne dans laquelle l’observation de l’islam sert d’instrument de comparaison pour confirmer la spécificité de la modernisation occidentale. Ainsi, la littérature classique a considéré l’islam comme une contrainte à l’activité économique lucrative et présentant un défi contre les doxas de la rationalité et de l’objectivité qui définissent le champ économique. Or, dans les années 1970, la thèse de l’incompatibilité de l’islam avec le développement du capitalisme a été réfutée grâce aux études qui traitent l’influence de la religion sur des communautés musulmanes dans son historicité et sa contextualité (Rodinson, 1966 ; Turner, 1974). Le surgissement de l’islam dans les sociétés de marché à partir des années 1980 annonçaient de fait la fabrication d’un Islam du marché définissant les nouvelles formes que prend la réaffirmation identitaire islamique dans la société de marché contemporaine issue d’une forme d’embourgeoisement du processus de l’islamisation (Haenni, 2005) coïncidant avec la mobilité ascendante des classes moyennes pieuses et la tendance de la moralisation de l’économie (Salmon, 2002 ).

En effet, le processus capitaliste génère de nouvelles interprétations et de nouvelles expériences de l’islam, de nouvelles symboliques et de nouveaux discours sur l’islam. En retour, l’islam investit l’activité économique de nouvelles symboliques et la rationalité instrumentale de nouveaux objectifs.

Cet atelier, dans le prolongement du séminaire de l’IISMM initié en 2012,  a pour objectif de faire surgir les dynamiques en cours de la fabrication d’un nouvel esprit du capitalisme islamique, comme cadre d’action, d’interprétation et de justification et en tant que nouveau modèle de développement. D’une approche transversale, et au travers de divers cas d’étude, il envisage de présenter les nouvelles modalités d’articulation du rapport au religieux avec l’activité économique pour croiser les études théoriques (sur l’évolution de la doctrine) et les études empiriques (domaines de la finance, du management, de la consommation) sur le plan national et transnational.

Calendrier

Jeudi 6 novembre 2015
Dilek Yankaya (Chercheuse post-doctorante,ERC WAFAW Program, IREMAM Aix-en-Provence, Docteure associée, CERI Sciences Po)
Islam et capitalisme:  ouverture pour un champ d’étude

Jeudi 4 décembre 2014
Julien Pélissier (Chercheur post-doctorant,ERC WAFAW Program, IREMAM Aix-en-Provence)
Le rôle du droit musulman dans la diversité des modèles bancaires islamiques: cas de l’Iran

Jeudi 5 février 2015
Frédéric Coste (Doctorant à Sciences Po Paris)
Lutte pour la définition du référent religieux : une approche généalogique des représentations du monde de l’islam économique contemporain

Jeudi 5 mars 2015
Mohamed-Ali Adraoui (Chercheur postdoctoral à l’Institut universitaire européen de Florence)
Le salafisme quiétiste et l’économie : entre prédestination et postislamisme ?

Jeudi 2 avril 2015
Hicham Benaissa (Doctorant à l’EPHE)
Le prêt à intérêt ou la pratique économique symbolique d’une économie des pratiques

Jeudi 7 mai 2015
À préciser

Jeudi 4 juin 2015
Nile Green (Professor of History, UCLA)
Between Bombay, Tehran and Durban: A Religious Economy in the Indian Ocean

 


Vous aimerez aussi...