Séminaire « Frontières, circulations et inégalités dans les sociétés palestiniennes »

Responsables

Horaires et lieu

2e et 4e vendredis du mois de 15 h à 17 h
IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail 75006 Paris
Du 14 novembre 2014 au 12 juin 2015

Présentation

Le séminaire se propose d’explorer les articulations entre frontières, mobilités et inégalités dans les sociétés palestiniennes des Territoires occupés, d’Israël/Palestine, des communautés de réfugiés comme de la diaspora. Nous entendons nous pencher en premier lieu sur les formes multiples de contraintes imposées à ces mobilités et sur les contestations, négociations, transgressions et dépassements des dispositifs frontaliers par les Palestiniens. Les chercheurs ont mis en relief l’économie politique et la dimension systémique du checkpoint, du mur de Cisjordanie et du poste-frontière, au delà de leur charge symbolique et de leur violence effective. Nous proposons d’enrichir cette perspective en enquêtant notamment sur ce que devient un tel système d’obstacles quand il perdure, et fonctionne au quotidien.

En second lieu, nous désirons aborder la relation entre possibilité de circuler et inégalité. Permis et statuts différents conditionnent en effet la mobilité des Palestiniens d’un territoire à un autre. À travers cette problématique, nous souhaitons aborder frontalement la question des inégalités sociales propres aux sociétés palestiniennes ainsi que l’historicisation qui est faite de ces sociétés au prisme de la Nakba de 1948. Il s’agira donc de penser ensemble contraintes de circulation, frontières territoriales et frontières de statut (qui peuvent d’ailleurs être territorialisées), qui renforcent ou reconduisent des inégalités sociales, voire en créent de nouvelles.

Programme

14 novembre 2014
Hala Abou-Zaki, Véronique Bontemps, Philippe Bourmaud, Nada Nader
Séance d’introduction

28 novembre 2014
Damien Simonneau (doctorant en sciences politiques au Centre Emile Durkheim, Sciences Po Bordeaux)
Vers la « barrière de sécurité » : Politisation et problématisation des situations de mobilité des Palestiniens aux confins israéliens (2001-2003)

12 décembre 2014
Leonardo Schiocchet (Austrian Academy of Sciences’ Institute for Social Anthropology/ Postdoctoral Fellow, CAPES-Brazil)
The Least of “The Undesirables” : 117 Palestinian Refugees in Brazil between Humanitarianism and Nationalism

9 janvier  2015
Sylvain Perdigon (Maître de conférences en anthropologie, American University of Beirut)
Le mariage des cousins dans la communauté palestinienne de Tyr (Sud-Liban) : éthique de crise ou crise de l’éthique ?

23 janvier 2015
Mariangela Gasparotto (doctorante en anthropologie, IIAC-LAU)
Frontières générationnelles, frontières urbaines à Ramallah (Territoires palestiniens occupés)

13 février 2015
Chiara Pilotto (doctorante en anthropologie, IRIS-EHESS/Université de Milano-Bicocca)
Amitié et inégalité dans la vie quotidienne. Relations de travail et frontières morales dans un espace israélo-palestinien

27 février 2015
Assaf Dahdah (doctorant en géographie, TELEMME Aix-en-Provence)
Habiter entre relégués. Négocier sa place dans les espaces palestiniens de Beyrouth

13 mars 2015
Lucas Oesch (Visiting Research Fellow, Department of Geography, The University of Manchester)
Les frontières invisibles des camps de réfugiés palestiniens et des quartiers informels à Amman

27 mars 2015
Stéphanie Loddo (doctorante IRIS-EHESS)
La représentation politique des Palestiniens de l’exil depuis 1948 : de la lutte nationale à la mobilisation pour une représentation démocratique

10 avril 2015
Gilles Ladkany (maître de conférences à l’ENS-Lyon)
Titre à préciser

22 mai 2015
Marion Slitine (doctorante en anthropologie, EHESS/Musée du Quai Branly)
Les mondes de l’art visuel palestinien à l’heure de la globalisation

5 juin 2015
Daniel Meier (ingénieur de recherche CNRS, laboratoire PACTE, Grenoble)
Les réfugiés palestiniens de Syrie au Liban : implications, enjeux, perspectives

12 juin 2015
Cédric Parizot (chargé de recherche CNRS, IREMAM-Aix en Provence) et Stéphanie Latte Abdallah (chargée de recherche CNRS, IREMAM-Aix en Provence – sous réserve)
L’illusion de la séparation. Occupation israélienne et régime du mouvement en Palestine

Informations pédagogiques

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Renseignements : contacter les organisateurs par courriel.

Adresse(s) électronique(s) de contact : hc.abouzaki(at)gmail.com, veronique.bontemps(at)cnrs.fr, pbourmaud(at)free.fr, nader.nada(at)gmail.com


Vous aimerez aussi...