Odasso, Laura, La mixité conjugale : une expérience de migration [en ligne], Rabat, CJB, coll. « Les Etudes et Essais », n° 23, 2014.

Cet article interroge l’influence de l’hétérophobie sur les parcours d’une série de familles dont un partenaire se déclare Arabe. À partir de récits de vie et d’observations participantes, le travail accorde une attention particulière aux enjeux qui dérivent de la citoyenneté, de l’appartenance nationale et de l’affiliation religieuse. L’analyse de cette mixité conjugale et du conséquent métissage se fonde sur le principe que les orientations individuelles ne peuvent pas être saisies sans une analyse de l’entourage social complexe des individus composant ces familles.

Parmi les multiples variables qui agissent sur la vie des couples mixtes, les effets des lois migratoires, les discriminations existantes entre la réalité « d’ici et de là-bas », la monté des préjugés envers le monde arabe et musulman apparaissent comme des éléments incontournables. Avec l’objectif de sortir de la domination en tant qu’angle d’analyse de ces dynamiques conflictuelles, il a été nécessaire d’envisager de comprendre certaines stratifications complexes, fondées sur les rapports sociaux de genre, de classe sociale, de « racisation » et de génération, qui sont le résultat de la rencontre de la migration avec les structures et les stratégies familiales et institutionnelles.

L’originalité de ce travail vient du fait que l’évolution de la mixité conjugale est étudiée par rapport à la migration physique d’un des membres du couple et à la migration « intérieure » de l’autre, ainsi qu’aux étapes de la création et de l’évolution du groupe familial.

Mots-clés : couple mixte, arabe, musulman, mixité, famille, migration, citoyenneté, racisme institutionnel, racisme au quotidien, nationalité, religion

Pour accéder au texte complet, cliquez sur le lien


Vous aimerez aussi...