Table ronde : « Traduisible ? Intraduisible ? » — Vendredi 14 mars 2014, 14h-18h — IISMM-EHESS, salle Lombard, 75006 Paris (M° Saint-Placide ou Notre-Dame-des-champs)

Capture d’écran 2014-02-26 à 16.23.50

Le point de départ de cette table ronde est la réflexion sur la difficulté de traduire la philosophie, la poésie, la langue parlée, l’humour, etc. Parler d’intraduisibles n’implique nullement que les termes ou les expressions en question ne soient pas traduits. Mais cela signale que leur traduction, dans une langue ou dans une autre, fait problème. Quels sont les mécanismes de traduction auxquels nous avons recours lorsque nous nous retrouvons au centre d’un nœud d’intraduisibilité ?

  • Jean Patrick Guillaume, professeur des Universités, Sorbonne Nouvelle-Paris III
    Traduire en français la saga populaire de Baïbars
  • Siham Bouhlal, poètesse et traductrice médiéviste, docteure en littérature, Paris
    Poésie arabe classique : Splendeurs et misères de la traduction
  • Hervé Michel, Haut fonctionnaire, diplômé de l’ENA, Paris
    L’expérience de la traduction de Finnegans Wake

Débat

Pause

  • Abdelhadi Drissi, professeur agrégé de traduction, Conseil économique, social et environnemental, Maroc
    Traduire le texte religieux islamique
  • Georges Bohas, professeur des Universités, ENS-Lyon
    Edition et traduction des manuscrits de Tombouctou
  • Rania Samara, professeur de l’Université de Damas et de la Sorbonne Nouvelle-Paris III
    Traduire l’intraduisible ?

 Débat et clôture

 Compter autour de 30 mn pour chaque intervention

Télécharger l’affiche : Affiche TR TraductionL


Vous aimerez aussi...